Le Vatican et le Da Vinci Code

Par bastet le mercredi 10 mai 2006, 17:56

FIDELES DU MONDE ENTIER, BOYCOTTEZ CE FILM !

C’est en ces termes que le Vatican exhorte les chrétiens à boycotter la sortie prochaine du film « DA VINCI CODE ».

Dans sa déjà longue lutte du Vatican pour la défense du droit à la censure, c’est désormais le film « Da Vinci Code » que le cardinal Arinze, préfet de la congrégation pour le culte divin ( hé oui, ça existe apparemment !) qui exhorte les catholiques du monde entier à se tourner vers les magistrats afin de porter le film devant les tribunaux !

Rappelons qu’avec les 40 MILLIONS d’exemplaires vendus dans le monde entier, dont 3 millions en Italie, le best-seller de Dan Brown est un phénomène planétaire ; le film tiré du livre sort le 17 mai et rencontrera probablement le même succès. Surtout avec la polémique entreprise par le Vatican.

L’appel du cardinal Arinze fait suite au documentaire réalisé par le journaliste américain Mario Biasetti, film intitulé « The Da Vinci Code : a masterful deception » (Le Code da Vinci, une magistrale duperie) ; ce documentaire sera présenté à la presse étrangère le 16 mai prochain. Le cardinal est très virulent, selon lui la figure du Christ ne peut être utilisée librement ! Ceux qui déjà ont l’habitude de flétrir son image profiteront de cette occasion pour encore une fois bénéficier des prédispositions des chrétiens au pardon et à l’amour vis-à-vis de ceux qui les insultent, toujours selon le cardinal. Dans le documentaire, Biasetti pose la question de savoir si la chrétienneté ne serait pas la plus grande dissimulation de l’histoire, ce qui est une insulte au fondateur même de la religion, à savoir Jesus, ce qui apporterait de l’eau au moulin des fondamentalistes islamistes. Le cardinal n’a pas nommé ces derniers ouvertement, mais ses propos le laissaient sous-entendre. Et Arinze de conclure : « ce n’est pas à moi à dire aux chrétiens quel est leur devoir, mais il y a des moyens légaux de réagir ».

L’idée qu’il semble soutenir serait un recours en masse aux tribunaux (à la manière anglo-saxonne) pour « offense aux droits individuels de pratiquer un culte ». Cela risquant d’être compliqué pour l’Eglise de prendre cette initiative, elle pourrait être laissée aux associations de fidèles comme cela s’est produit aux Etats-Unis avec le film de Martin Scorcese « La dernière tentation du Christ ».

La première personnalité de la Curie à réclamer le boycottage du film fut le secrétaire du Saint-Office, monseigneur Amato, le distingué théologien qui a toute la confiance du pape Ratzinger. Il a tout récemment tenu une conférence de presse dans laquelle il dénonçait « l’offense, la calomnie, les erreurs » du « Da Vinci Code » ; se référant également au film de Scorcese, monseigneur Amato l’a cité comme exemple d’un boycottage réussi, qui provoqua aux Etats-Unis un véritable échec économique et mérité.

Le journal des évêques italiens « L’Avvenire » a également consacré une insertion particulière à la campagne de boycottage, citant en exemple l’archévêque de New York, O’Connor, qui, en 1988 lors de la sortie du film de Scorcese avait invité les « vrais bons chrétiens » à déserter les projections, avec le soutier des archévêques de la Nouvelle-Orléans et de Boston.

Curieusement, c’est l’Opus Dei ( la bête noire dans le roman du « Da Vinci Code ») qui adopte l’attitude la plus souple. Renonçant à toute voie légale, elle a ouvert sur Internet une campagne pour raconter qui était REELLEMENT le Christ, ce qu’est l’Eglise, ce qu’est l’Opus Dei. Et à l’heure de la navigation sur le net, il semblerait que cette carte-là soit l’atout gagnant.

Adapté de l’article de Marco Politi dans la Repubblica du 7 mai 2006-05-08

Voir aussi www.romereports.com


commentaire personnel et qui n’engage que moi : quand la religion cessera-t-elle de se mêler des affaires du monde ? On vivrait nettement mieux et en paix si les traditionnalistes de tout genre fichaient la paix au reste du monde.


Auteur Messages
bastet
mardi 16 mai 2006, 13:34
Le Vatican et le Da Vinci Code

Le débat continue et le Vatican n’en démord pas.

Dans l’interview qu’il a donnée à la presse en compagnie de Tom Hanks, le sympathique metteur en scène Ron Howard (l’ex-Ricky Cunningham de Happy Days, qui fêtera ses 50 ans en septembre prochain) insiste sur le fait que le film n’est absolument pas une provocation contre l’église ou la religion catholique, mais tout simplement une bonne histoire de cinéma, bien filmée !

comme le dit Ron Howard :

je suis un metteur en scène, donc un homme qui raconte des histoires et les met en images. Pour moi la liberté d’expression est sacrée, je n’oblige personnne à aller voir le film, mais ceux qui veulent obliger les gens à le censure posent un acte fasciste ! (bien dit, Mr Howard !)- commentaire personnel de l’auteur du message

De plus, comment peut-on boycotter un film sans l’avoir vu, tout cela relève du dogmatisme le plus sectaire. Il s’agit d’une fiction, vouloir la boycotter est une offense à l’intelligence du public qui est bien capable de faire la différence entre la vérité et la fiction. Moi ce qui me fascine sont les spéculations des gens, d’église ou autres, sur l’interprétation à donner à un roman ; on pourrait aussi dire que Scooby-Doo ou Isaac Newton - tout comme Leonardo da Vinci (dans le film) - font partie d’une société secrète et broder une histoire là autour !

De son côté l’acteur Paul Bettany, qui interprète le "méchant" dans le film (Silas, le moine-assassin), a déclaré lui aussi qu’il ne faut pas chercher ou trouver dans "da Vinci Code" autre chose que ce que le film est en réalité, c’est à dire un excellent thriller très bien interprété.

C’est étrange, dit Bettany, que lors de la sortie de la trilogie du "Parrain", personne ne s’est offensé alors que Coppola y avait introduit une hypothèse comme quoi le pape serait mêlé à des histoires "louches" !

Pour Bettany, son personnage de Silas est un assassin extrémiste, obsédé par sa religion, un fou armé au sein d’une organisation sans scrupules. Brown a donné un nom à cette organisation (Opus Dei) mais elle n’est jamais nommée dans le film. L’acteur est assez critique à l’égard de la religion en général. Comme il le dit : "les religions font énormément de choses et toutes ne sont pas positifves ; l’Histoire nous a montré à travers toutes ses époques des faits atroces commis au nom des religions, ne tenant nullement compte des êtres humains - notre époque n’a rien inventé.

Quant au livre, Paul Bettany - partageant en cela l’opinion de la plupart des lecteurs du "da Vinci Code" - ajoute seulement que Dan Brown s’est contenté de raconter une histoire, sans vouloir affirmer une quelconque vérité, son livre est une histoire d’imagination et c’est ce qui a incité Howard à faire le film ; il ne s’agit nullement d’un documentaire ou un film-polémique sur l’Eglise mais uniquement un passionnant thriller. Ce point de vue est partagé par le réalisateur du film, Ron Howard à propos duquel Bettany explique qu’il est une homme d’un grand professionalisme, un excellent directeur d’acteurs, un homme des plus honnêtes qui n’a nullement eu l’intention de provoquer qui que ce soit.

(sources : divers articles dans la Repubblica, quotidien italien)

 
bastet
mercredi 17 mai 2006, 12:00
Le Vatican et le Da Vinci Code

et le ramdam n’est pas terminé - si tout ce tintouin fait autour d’un livre finalement divertissant mais sans plus, même pas vraiment bien écrit, vous intéresse, je vous conseille d’aller sur le site www.evene.fr/actualité - vous y trouverez moultes détails non seulement sur la polémique religieuse mais également sur le "plagiat", etc

Inutile de dire que tout ceci ne fait que donner encore plus l’envie d’aller voir le film à ceux qui n’étaient peut être pas convaincus d’aller le voir. Finalement l’église aura perdu sur tous les tableaux en Europe, comme ce fut d’ailleurs le cas avec le film de Scorcese qui fit un tabac de ce côté-ci de l’Atlantique. Par contre, rien n’est moins sûr pour les USA où le poids des évêques, hélas, fonctionne bien.

 
bastet
samedi 20 mai 2006, 21:24
Le Vatican et le Da Vinci Code

étant d’un naturel curieux (très très curieux), je suis allée me balader sur le site d’amazon.uk, et jusqu’à présent, j’ai déjà trouvé plus de 15 titres tournant autour de Rosslyn Chapel, Rennes-le-Chateau, la lignée de Jesus et Marie Madeleine, les Mérovingiens qui descendraient du Christ - non mais vraiment, je peux vous le dire : Dan Brown n’a strictement RIEN inventé, je crois qu’il a dû, en tant que journaliste et historien, avoir eu vent de tous ces écrits et il en a fait une compilation à laquelle il a ajouté des personnages fictifs pour construire son bouquin.

pas étonnant que certains de ces auteurs l’aient accusé de plagiat !

 
bastet
samedi 20 mai 2006, 21:26
Le Vatican et le Da Vinci Code

ce qui me surprend est que ces livres-là, dont certains vont plus loin que le livre de Brown, n’ont pas fait l’objet de l’opprobe du Vatican !!! vraiment bizarre ! quelle totale incohérence, tellement typique des religions dogmatiques  
manyenou
mercredi 1er août 2007, 15:53
Le Vatican et le Da Vinci Code

je suis chrétien mais j’apprécie énormement le DA VINCI CODE car il vient remettre en cause nos enseignements.Il est clair que beacoup d’ombre ont été fait dans les doctrines chrétiennes au point ou on ne sait plus la place de Dieu.Si l’église se sent choquée c’est certainement qu’elle se reproche des choses mais qu’elle a peur que ses mensonges soient mis à nu et que cela n’ébranle la foi de plusieurs de ses endoctrinés.Dieu ne se sent pas concerné dans les actes de son Eglise il demeure grand sur son trone.Pourquoi refuse-t-on la discussion dans le milieu chétien,pourquoi certains dogmes que le bon sens rejette ne seraient-ils pas mis sur la table des débats.Dan Brown a fait un travail de génie que le genre humain devrait saluer.Peut importe les boycotts massifs de projection, la vérité on la sait déjà.  
Bob
vendredi 3 août 2007, 08:48
Le Vatican et le Da Vinci Code

Parfaitement d’accord.

La religion dans la vie privée et qu’elle n’en sorte surtout pas.

Un peu comme l’astrologie. Ni plus, ni moins,

Amitiés,

Bob


 

lundi 8 octobre 2007, 19:34
Le Vatican et le Da Vinci Code

je pense que le Da Vinci Code est effectivement , comme dit précedemment un bon thriller et concernant l’intrigue religieuse,tout est inventé ; Mais pour répondre à un commentateur, qui ne trouvait pas normal que l’Eglise s’offusque pour ce film car elle avait des choses à cacher, je dirais que celui-ci reprend exactement le film. De plus, je trouve assez normal que L’Eglise défend ce qu’Elle a prêchée pendant des siècles.Si Elle ne le faisait pas ou trop peu, ce serai admettre Son tort dans l’affaire et donc que tout Ses enseignements seraient faux ; Je trouve donc que ce film est une bonne raison de réagir , même si il en faut plus pour ébranler une vraie foi. Enfin, je termine avec les caricatures de Mahomet.N’est-ce pas finalement la même chose qu’avec le Da Vinci ? Que ce soit la religion Chrétienne ou Musulmane, toute deux ont réagis (peut -être pas de la meilleure façon je l’entends) en fonction de leur croyance. Je trouve donc ces actes plus ou moins normales.