Mc BERNICK

CONTACTER CE RÉDACTEUR

Six Appeal

Six Appeal de Janet Evanovich


Le dimanche 6 mars 2005 par Mc BERNICK
Si vous l’ignoriez encore, apprenez que Stéphanie PLUM a dû, pour des raisons bassement matérielles, se faire embaucher par son cousin Vinnie, lequel tient une agence de cautionnement à New-York. Avant, Stéphanie vendait de la lingerie fine mais, les temps étant ce qu’ils sont, même aux USA, elle traque désormais le prévenu qui a « oublié » de se présenter à son audience préliminaire devant le juge. En bref, elle est « chasseuse » de prime - un peu comme Steve Mc QUEEN dans « Au Nom de la Loi », si vous voulez.



L’affaire du Dahlia Noir

L’affaire du Dahlia Noir de Steve Hodel


Le dimanche 6 mars 2005 par Mc BERNICK
Le 15 janvier 1947, aux environs de 10 h 30 du matin, à Los Angeles, une femme qui promène sa fille aperçoit un cadavre sur la route. Elle appelle immédiatement la police mais c’est un reporter arrivé sur les lieux avant celle-ci qui constatera le premier que le corps a été scindé en deux, et fort proprement. Visiblement, le ou les assassins connaissent leur anatomie sur le bout des doigts.



Apparition

Apparition de Graham Masterton


Le samedi 5 mars 2005 par Mc BERNICK
Parmi les adeptes de littérature fantastique, très rares sont ceux qui ne rendent pas un culte à Howard Philip LOVECRAFT. Mais, parmi les écrivains qui font dans le fantastique, encore plus rares sont ceux qui ont su rendre hommage au « Solitaire de Providence » tout en restant fidèle à son univers. L’Ecossais Graham MASTERTON est de ceux-là, ce qui confère à son roman « Apparition » une saveur et une logique lovecraftiennes tout à fait exceptionnelles.



Le Tueur Aveugle

Le Tueur Aveugle de Margaret Atwood


Le mercredi 2 mars 2005 par Mc BERNICK
« Le Tueur Aveugle », de la Canadienne Margaret ATWOOD, est une forme de récit à trois voix racontant bien entendu la même histoire mais selon des angles différents et aboutissant à un livre plutôt épais - plus de 650 pages chez 10/18.



Le Monde selon Garp

Le Monde selon Garp de John Irving

Qui ne connaît pas « Le Monde Selon Garp » de John IRVING ?
Le jeudi 24 février 2005 par Mc BERNICK
Pour ceux qui ne l’ont pas encore lu et que j’envie, il s’agit d’un roman qui, par son ampleur et la série de « types » qu’il met en scène, évoque irrésistiblement un auteur comme Charles DICKENS ou encore THACKERAY. Mais, chez IRVING, les bons sentiments, quand ils existent, sont toujours menacés par ce que le benjamin de la famille GARP avait l’habitude d’appeler « le Crapaud du Ressac. » C’est le Crapaud de l’Angoisse et aussi celui de la Mort qui, tôt ou tard, vient réclamer son dû.



Tandis que j’agonise

Tandis que j’agonise de William Faulkner


Le jeudi 24 février 2005 par Mc BERNICK
FAULKNER était le premier à déclarer que, après le refus du premier manuscrit de « Sanctuary », il avait conçu « As I lay dying » comme un « tour de force » accompli pour le bénéfice d’un lecteur bien ébahi de constater que le récit tout simple du voyage d’un cercueil, dans une charrette brinquebalante, par les plaines du Texas, le tient en haleine pendant un peu plus de deux-cent-quarante pages.



Frère Tariq

Frère Tariq de Caroline Fourest

Discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan
Le vendredi 11 février 2005 par Mc BERNICK
Caroline FOUREST est surtout connue pour son livre « Tirs Croisés : la laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman » paru chez Calmann-Lévy même si « Foi contre Choix : la droite religieuse et le mouvement pro-life aux Etats-Unis », chez GOLIAS, est tout aussi remarquable.



Le Pavillon d’Or

Le Pavillon d’Or de Yukio Mishima


Le lundi 6 décembre 2004 par Mc BERNICK
De son vrai nom Kimitake HIRAOKA, Yukio MISHIMA demeure comme l’un des plus grands et des plus sulfureux auteurs japonais de l’Après-guerre. Grand, il le fut par la sensibilité et la fluidité d’un style qui, dans sa "Mer de la Fertilité", n’est pas loin de charrier la Poésie à l’état pur. Quant au souffre de sa réputation, il est dû essentiellement à ses opinions politiques on ne peut plus nationalistes et fortement opposées au modernisme.



Dors, petite sœur

Dors, petite sœur de Joanne Harris


Le jeudi 25 novembre 2004 par Mc BERNICK
En apparence, c’est un petit roman qui ne paie pas de mine et, dès les premiers chapitres, vous vous dites que tout doit y être banal. Bizarrerie première : les différentes parties du livre sont placées sous le patronage de certaines lames du Tarot Sacré (ou Tarot de MARSEILLE), majeures et mineures.



Le Maître et Marguerite

Le Maître et Marguerite de Mikhail Boulgakov


Le mercredi 24 novembre 2004 par Mc BERNICK
"Le Maître et Marguerite", que Mikhaïl BOULGAKOV commença à rédiger en 1928, sous le titre de "Le Sabot de l’Ingénieur", ne devait être publié pour la première fois qu’en 1966. Pourtant, cette oeuvre, achevée le 13 février 1940, un peu plus de trois semaines avant le décès de son auteur, est assurément l’un des "romans-phares" de la littérature russe du XXème siècle et c’est elle qui contient, entre autres phrases inoubliables, le fameux "Les manuscrits ne brûlent pas !" que l’on peut considérer comme un symbole de la victoire de la liberté de penser face à l’acharnement totalitaire.