Zazie dans le métro de Raymond Queneau

Zazie dans le métro

Le lundi 10 février 2003 par Dadoo

Classique de la littérature, Zazie dans le métro raconte la folle journée de Zazie de passage à Paris. Zazie est un sacrée délurée et ce n’est pas parce que son oncle (à qui elle est confiée) danse dans une boîte de Strip-Tease Gay qu’elle va se laisser aller. Par contre le métro est en grève et ça c’est plus grave !

40 ans après, Paris sous la plume de Queneau a beaucoup vieilli. Zazie par contre est toujours aussi insupportable : vulgaire, aguicheuse, voleuse... elle enchaîne. Son regard mi-naïf, mi-blasé reste un régal.

A part elle le décor est beaucoup moins convaincant et c’est bien dommage. Les tribulations des titi parisiens décrit par Queneau ne font plus très vrai et sonnent un peu comme un film en noir et blanc... c’est bien dommage.

Il reste le plaisir de découvrir une langue argotique imagée et haute en couleur. Queneau n’hésite pas à inventer des néologismes assez bath...


  • > Zazie dans le métro  27 juillet 2004, par lydie
    J’ai adoré ce livre plutôt original et réaliste.Rares sont les moments pendant lesquels je me mets à rire en lisant un bouquin seulement là c’était différent.Grand bravo à l’auteur pour ce livre accessible à tous.Et merci.
    Répondre à ce message
  • > Zazie dans le métro  27 avril 2004
    Zazie dans le métro n’est pas un livre d’action et ce qui s’y passe n’est pas suposé etre "comprenable" .. Pour que ce livre soit interessant on doit se laisser impregner par le Paris imaginaire de Queneau,rire de ses jeux de mots et voir Zazie comme une petite peste qui ressort vieilli de son week-end ..
    Répondre à ce message
  • > Zazie dans le métro  24 février 2004
    Voila, comme le dit Queneau certains lecteurs s’arrêtent à la première pelure superficielle et ils n’ont pas forcément tort, mais de là à critiquer bêtement sans essayer de comprendre plus profondément le texte : je m’insurge, d’autant plus que vos critiques sont totalement dénuées d’intérêts notamment sur le Paris désué ! le Paris de Queneau n’a jamais existé, il n’est pas vrai...
    Répondre à ce message
  • > Zazie dans le métro  19 janvier 2004

    J’ai bien aimé ce livre mais je n’ai pas trop compris et je n’ai pas trop aimé la fin, à partir de la mort de la veuve Mouaque jusqu’au "Au revoir messieur" de Zazie.

    En fait j’ai rien compris à la fin et j’aimerais bien un petit éclaircissement.

    Merci.


    Répondre à ce message
    • > Zazie dans le métro 29 février 2004, par theophil
      Je n’ai rien comprit moi aussi à la plupart des passages de ce livre et je suis dans la merde car je dois l’expliquer donc si quelqu’un pouvait m’aider. Merci d’avance !!!!!!!
      Répondre à ce message
      • > Zazie dans le métro 26 juin 2004, par asenni

        Moi non plus, je n’ai pas bien saisi la fin du livre... c’est trop flou et irreel... Est-ce que quelqu’un pourrait me dire si oui ou non le tonton est un "hormossessuel" et si sa supposee epouse est une femme ou un homme ???

        A part ca, j’ai adore les 3 premiers quarts du livre, et surtout le mode d’ecriture choisi, c’est hilarant !


        Répondre à ce message
    • > Zazie dans le métro 6 novembre 2004, par Momo
      C’est clair, la fin est totalement surréaliste, vu que l’auteur fait parti de ce mouvement. Elle est vraiment trop floue, et c’est bien dommage car le reste du bouquin est pas mal sinon.
      Répondre à ce message
    • > Zazie dans le métro 5 novembre 2007, par SôPhìììe
      Moi non plus je n’ai pas compri ! De plus la façon dont il parle est tro complexe et on ne peut pas comprendre et arriver à déchiffrer les mots en même temps ! Cependant j’ai adoré tout de même ce livre !
      Répondre à ce message
  • > Zazie dans le métro  19 novembre 2003
    Ce qui me plaît beaucoup, c’est l’"ortograf fonétik". "Doukipudonktan" ??? Mais apart de cela, le livre me semble avoir perdu son effet choquant qu’il avait à la date de sa publication... La gosse Zazie qui ne se comporte pas bien du tout n’est (malheureusement ?) plus une rarité dans les rues et dans les familles, c’est pourquoi j’ai trouvé de nombreux passages du livre assez énervants.
    Répondre à ce message
  • > Zazie dans le métro  26 février 2003

    Cet article est bien mais pas assez long, par ailleurs, il est trop critique, et les critiques sont mal placées.

    Moi, j’ai adoré Zazie dans le métro, et si j’aurais des critiques à faire, c’est que des fois, c’est un peu lourd. Voilà ! A part ça, votre article est super !


    Répondre à ce message
    • > Zazie dans le métro 19 novembre 2003

      Malheureusement nous ne partagons pas votre avis. Nous trouvons que le livre n’est pas très captivant et il n’y a pas beaucoup d’action. En plus le titre du livre ne pas bien choisit, parce qu’il n’y a pas un vrai rapport au texte. Les personnages sont présentées d’une facon très exagérée, en particulier Zazie.

      La fin de livre est irréaliste, parce que la veuve Mouaque est tuée sans raison !

      Recevez nos sincères salutations !

      Trois élèves en Allemagne


      Répondre à ce message
      • > Zazie dans le métro 13 mai 2004, par anne
        je vais faire un exposé sur l’annalyse des personnages principaux de Zazie dans le métro.Je suis étudiante étrangère,donc je suis mtn dans la merde. je voudrais vous demander de m’aider ! merci bcq
        Répondre à ce message
        • > Zazie dans le métro 3 novembre 2004, par solène
          URGENT salut heu j’ai un problème vendredi 5 novembre j’ai un devoir sur zazie dans le métro j’ai lu le début et après non j’ai pas eu le temps. svp eske quelqun pourais me résumé l’histoire svp sérieu svp AIDEZ MOI !!!! écrivé moi ou répondez moi la merci d’avance franchemen ca serai tro sympa de votre part !!!! solenerived@hotmail.com
          Répondre à ce message