Vivre pour la raconter de Gabriel Garcia Marquez

La vie n’est pas ce que l’on a vécu, mais ce dont on se souvient, et comment on s’en souvient.

Vivre pour la raconter

Le dimanche 6 juin 2004

L’exergue des Mémoires d’enfance et de jeunesse de l’écrivain colombien prix Nobel de littérature 1982 résume l’ouvrage tout entier. Dans ce livre, qui se lit comme un conte tant la vie de Garcia Marquez est incroyable, on découvre la Colombie du XXe siècle, on découvre la famille de Gabriel, et on découvre les personnages, les lieux, les situations des romans et nouvelles de cet auteur.

On y apprend les débuts de l’homme en tant que journaliste, puis écrivain, et on voit que tout dans le passé de Gabriel Garcia Marquez annonçait le contenu de ses livres futurs.

Un pavé - quelques 600 pages - mais un roman avant tout, l’histoire d’une vie que l’on dévore à tout allure, et que l’on referme avec l’impatience de lire la suite !