Vers une aube radieuse de James Lee Burke

Vers une aube radieuse

Le lundi 29 mars 2004 par Mimi

Perry, mineur dans les Appalaches, essaie désespérément de venir en aide à sa famille. En butte au pouvoir absolu des dirigeants de la mine, à la haine de mineurs tout droit sortis du ku klux klan, il n’aura d’autre issue que la fuite vers ce qu’il imagine comme un eldorado. Ce récit évoque la désespérance des livres de Caldwell ; l’aube radieuse semble hors de portée du héros de ce livre.

Présentation de l’éditeur

« Perry savait qu’aucun James ou Hatfield de la famille n’avait jamais craint les exploitants de mines, les gros bras de la compagnie, les briseurs de grèves armés de leur manche de hache, ou même la Garde nationale. Son grand-père disait qu’il était de la famille de Frank James, le hors-la-loi qui s’était caché dans le Cumberland après avoir cambriolé une banque avec Jesse en Virginie de l’Ouest... »

Dans ce roman écrit en 1970, James Lee Burke raconte l’odyssée d’un jeune homme dans la région la plus pauvre des Appalaches, avec en arrière-plan, les luttes meurtrières entre mineurs et patrons, les grèves sanglantes et la contrebande de whisky. Perry Woodson Hatfield James, descendant des célèbres frères James et protagoniste du livre, apprendra la révolte et la haine pour tenter d’échapper à cet enfer.

Charles Willeford considérait Vers une aube radieuse comme le chef-d’œuvre de James Lee Burke.