Une biographie de J R R Tolkien

biographie écrite par Humphey Carpenter

Une biographie

Le dimanche 7 novembre 2004 par Arwen

John Ronald Reuel Tolkien est né le 3 janvier 1892 et fut baptisé à la cathédrale de Bloemfontein, le 31 janvier 1892, en Afrique du sud. Mabel Suffield, sa mère, était fille de commerçant et son père, Arthur Tolkien, fils d’une famille qui fit faillite dans la construction de piano. C’est pourquoi il change de métier et se lance dans la banque.

Le 14 février 1896, Arthur meurt d’une hémorragie. Mabel et ses deux fils rentre en Angleterre et vont vivre à la campagne (au sud de Birmingham), chez les Suffield, dont J.R.R se sentira toujours le plus proche. Mabel fait le début de leur éducation : Ronald (JRR) savait lire à 4 ans. Il s’intéressait autant au son et à la forme des mots qu’à leur sens. Les légendes du roi Arthur le passionnent, mais se sont surtout les contes de fées d’Andrew Lang qu’il lit avec le plus grand plaisir. En 1902, Mabel s’installe à Edgbaston tandis que Ronald et Hilary (son frère), âgés de 10 et 8 ans, étudient à Saint Phillips où l’éducation est médiocre. C’est pourquoi elle les retire de cette école et les éduque elle-même... avec succès puisque Ronald décroche une bourse pour rentrer à King Edward (fondation privée).

Mabel tombe dans un coma diabétique et meurt 6 jours plus tard, le 14 novembre 1904. Le père Francis qui a été désigné par Mabel comme tuteur, leur donne beaucoup d’affection. Ils ont alors 13 et 11 ans.

A cette époque et pour le reste de sa vie, Tolkien eut un grand enthousiasme à découvrir les langues et leur signification. Il se penche surtout sur le vieil anglais, car il veut étudier l’ancêtre de la langue pour inventer son propre langage.

A l’adolescence il s’éprend d’Edith, une jeune fille orpheline comme lui, mais le père Francis s’oppose à cet amour et ils doivent se séparer. Ce n’est qu’à sa majorité (21 ans) que J.R.R pourra la rejoindre. A 18 ans, Tolkien écrit ses premiers vers. Les elfes apparaissent déjà dans ses premiers poèmes. Le 17 décembre 1910, il obtient une bourse pour rentrer à Oxford. C’est là qu‘il trouve son vrai foyer depuis la mort de sa mère. Il commence à fumer la pipe, joue au rugby, et fait parti d’un club de dialectique. Il est membre du T.C.B.S (la Tea Club Barrovian Society).

Tolkien découvre la grammaire finnoise dans la bibliothèque où il fait ses études. Il invente le "Quenya", l’ancien langage elfique. Il a également l’idée de recréer une mythologie anglaise, comme il la ressent dans les poèmes finnois.

Le 3 janvier 1913, Tolkien se fiance à Edith. Peu après, il part à la guerre où il perd deux de ses amis de la T.C.B.S. L’idée de Sam Gamegie est née alors qu’il était au front en été 1916. Mais, en 1917, il se rend compte qu’il doit inventer une histoire pour ses langages. Cela commence par les Poèmes d’Earendel. Le titre pour son cycle mythologique sera Le livre des contes perdus qui deviendra le Silmarillion.

J.R.R et Edith se marient en 1916 et s’installent à Greathaywood. Le 16 novembre 1917, ils ont un fils : John Francis Reuel. Le conte romantique de Beren et Lùthien Tinùviel date de cette époque.

Le couple s’installe à Oxford et, en 1920, ils ont leur deuxième fils : Michael Hilary Reuel.

JRR est nommé lecteur d’anglais à l’université de Leeds et devient professeur en 1924. Ils ont un troisième fils, Christophe.

En 1925, Tolkien est nommé professeur d’anglo-saxon à oxford. En 1929, survient une quatrième naissance, celle de Priscilla.

En 1930 enfin, J.R.R écrit Bilbo le Hobbit qui ne paraîtra qu’en 1937. Il met 15 ans à écrire Le seigneur des anneaux : les 2 premiers tomes sont publiés en 1954 et le troisième paraît l’année suivante.

Edith meurt en 1971 à l’âge de 82 ans. En 1972, J.R.R Tolkien rentre à Oxford et reçoit un titre honoraire de Doctor ès Lettres. Le 28 août, il tombe malade et meurt le 2 septembre 1973, à l’âge de 81 ans.

Sur leur tombe est inscrit :
-  Edith Mary Tolkien, Lùthien, 1889-1971
-  John Ronald Reuel, Beren, 1892-1973