Un idiot à Paris de René Fallet

Un idiot à Paris

Le mardi 4 février 2003 par Dadoo

Goubi est un bredin. Un véritable idiot du village 100% pure laine. Dans son trou du Bourdonnais tout le monde lui en fait voire de toutes les couleurs. Il faut dire que sa manie de se prendre pour la progéniture de Clémenceau et de Mistinguett n’arrange rien...

Un jour, une blague un peu plus grave le fait débarquer à Paris dans un chargement de porcs... Le voilà très heureux, lui qui révait de découvrir la Capitale. Malheureusement le contact avec les autochtones est assez déroutant.

Le bredin a bien du mal à se faire à la vie parisienne. D’autant qu’il ne veut pas rentrer chez lui avant d’avoir trouvé quelque chose à ramener qui vaille le déplacement.

Dans cette fable, l’idiot n’est bien évidemment pas toujours celui qu’on croit. De plus il est souvent difficile de distinguer l’imbécile de l’honnête homme, surtout que les imbéciles sont légion.

Dans la verve Beaujolais de Fallet cette histoire est vraiment touchante et pleine de sensibilité. Cela n’empêche pas de rire, car si Fallet aime son Bredin il lui en fait quand même voir des vertes et des pas mûres !


  • > Un idiot à Paris  11 mars 2003
    Un excellent texte, drôle et moderne auquel l’Idiot de Fallet donne une dimension critique et qui amène à une prise de conscience de notre propre façon d’être et des vicissitudes du monde actuel. Parce que le Goubi de l’histoire parfois, ce pourrait être nous...
    Répondre à ce message