Un crocodile sur un banc de sable de Elizabeth Peters

Crocodile on the Sandbank

Un crocodile sur un banc de sable

Le jeudi 20 mai 2004 par Sheherazade

Première d’une très longue série de polars archéo-historiques, cette aventure introduit les principaux personnages, dont Amelia Peabody, égyptologue, détective-amateur et surtout, mêle-tout.

Miss Peabody, ayant fait un bel héritage, peut enfin réaliser ses rêves de voyages, dont le but final est l’Egypte. A Rome, elle saube la vie de la charmante Evelyn Barton-Forbes, poursuivie par un vil cousin (bien dans le style des romans victoriens). La jeune femme a été déshonorée par son professeur de musique dont elle se croyait amoureuse et la voilà errant dans la cité romaine, sans un sou vaillant, affamée et désespérée. Il n’en faut pas plus à Amelia pour prendre sa compatriote sous son aile et l’embarquer pour le Caire. Lord Ellesmere,le vilain cousin voit dans ce sauvetage un objet de chantage, mais on voit bien qu’il n’a aucune idée de qui est Peabody !

En Egypte, Amelia et Evelyn aboutissent sur le site archéologique des frères Emerson, dont l’aîné Radcliffe se met immédiatement Peabody à dos, leurs caractères respectifs étant orageux ; une mêle-tout et un misanthrope, c’est l’alliance de l’eau et du feu, bref les parfaits ingrédients pour un amour éternel.

Walter Emerson, frère cadet, se prend d’affection pour la douce Evelyn et le quatuor va devoir se battre contre ceux qui en veulent à Miss Barton-Forbes. Une momie sera mêlée à leurs aventures dans le désert égyptien, ainsi que quelques mystérieux Egyptiens peu amènes. Heureusement il y a Hassan, le chef du chantier et grand ami des Emerson.

Chaque aventure d’Amelia Peabody et sa famille est écrite sous forme de journal intime ; de nombreux personnages recurrents vont s’ajouter au fur et à mesure de la série. Miss Peabody n’hésite pas non plus à donner une opinion très personnelle sur la condition des femmes en cette fin du 19ème siècle, dont les tenues vestimentaires sont un inconvénient majeur. Aucune momie, aucun voleur de sont de taille à lui tenir tête !

Elizabeth Peters, - pseudonyme de Barbara Mertz - est elle-même égyptologue, membre (entre autres) de la société Egypt Exploration, a produit cette série parfaitement bien documentée sur l’Egypte, ses légendes et son passé archéologique.


  • Un crocodile sur un banc de sable  27 mai 2006, par arawel

    Ces livres depuis que je les ai decouverts je suis devenue un fan inconditionnelle de toute la famille !!!

    Sourire (voire rires) suspence, romance et larmes sont au rendez-vous Chaque roman de la série nous fait passer un tres agréable moment !

    Un seul reproche cependant à faire : la traduction francaise se fait sans respecter la chronologie de l’histoire et donc parfois on s’y perd un peu ...


    Répondre à ce message
    • Un crocodile sur un banc de sable 28 mai 2006, par bastet
      mouais... j’étais une inconditionnelle également au début de la série, mais j’ai fini par être exaspérée par le personnage d’Amelia. J’ai donc abandonné la série pendant quelque temps, à présent je l’ai reprise, je recommence à sourire cependant je ne retrouve pas la bonne humeur et les fous rires que j’avais eu lors du tout premier épisode, à savoir "Crocodile on the Sandbank"
      Répondre à ce message
    • Un crocodile sur un banc de sable 28 mai 2006, par bastet

      en ce qui concerne votre remarque sur la parution en français, c’est un reproche que pas mal de mes copines font à toutes les maisons d’édition pour la parution de la plupart des polars : Ian Rankin, Peter Robinson pour ne citer que ceux-là voient leur chronologie souvent malmenée par les parutions, ce qui est dommage car il y a une certaine séquence dans les vies privées des personnages principaux.

      Henning Mankell a subi le même phénomène, "The Man who Smiled" est présenté comme le "dernier" Mankell, mais en fait il s’agit d’une enquête passée de Kurt Wallander.

      Même chose avec le soi-disant "dernier" Dan Brown, "Angels & Demons" écrit bien avant THE DA VINCI CODE. Il lui est d’ailleurs supérieur en écriture.


      Répondre à ce message
    • Un crocodile sur un banc de sable 7 décembre 2007, par sylviane
      J’ai aimé ce livre, je possède actuellement 14 livres de la série "Amélia et sa famille", mais il est très difficile de trouver les romans, deplus la chronologie n’est pas respecter et il est difficile de suivre . Combien d’aventures (livres) existent-ils de cette série ? J’aimerai pouvoir compléter ma collection. Je trouve ces livres, intructifs, animés, attachants.
      Répondre à ce message
      • Un crocodile sur un banc de sable 29 janvier 2008, par solanne

        1975 : Crocodile on the Sandbank = Un crocodile sur un Banc de Sable,

        1981 : The Curse of the Pharaohs = La Malédiction des Pharaons,

        1985 : The Mummy Case = Le Mystère du Sarcophage,

        1986 : Lion in the Valley = L’Ombre de Sethos,

        1988 : The Deeds of the Disturber = La Onzième Plaie d’Égypte,

        1991 : The Last Camel Died at Noon = Le Secret d’Amon-Râ, )

        1992 : The Snake, the Crocodile, and the Dog = Le Maître d’Anubis,

        1996 : The Hippopotamus Pool = La Déesse Hippopotame,

        1997 : Seeing a Large Cat = L’Énigme de la Momie Blonde,

        1998 : The Ape Who Guards the Balance = Le Papyrus de Thot, 2006

        1999 : The Falcon at the Portal = La Pyramide Oubliée, 2007

        2000 : He Shall Thunder in the Sky = Le Maître des Démons,

        2001 : Lord of the Silent = Le Retour de Sethos, mars 2008)

        2002 : The Golden One

        2003 : Children of the Storm = La Vengeance d’Hathor, 2005

        2004 : Guardian of the Horizon = Les Aventuriers de l’Oasis Perdue, 2005

        2005 : The Serpent of the Crown

        2006 : The Tomb of the Golden Bird

        Les trois livres en anglais sont traduits sur le site d’ameliapeabody francais dont le lien est ci-dessous.


        ameliapeabody-online
        Répondre à ce message