Un chant de Noël de Charles Dickens

A Christmas Carol

Un chant de Noël

Le samedi 25 décembre 2004 par Sheherazade

Ebenezer Scrooge est un misérable avare, seul et vieux, détesté de tous même de son unique neveu mais peut-être pas de son employé, Bob Scratchett pour qui l’esprit de Noël n’est pas un vain mot.

Méprisant Noël et les dépenses que la fête occasionne, refusant d’aider les délégués de l’orphelinat demandant quelques sous pour les enfants, Scrooge se retrouve seul en cette veillée de Noël, grommelant et fulminant contre la terre entière ; il recevra la visite de quatre personnages curieux : le fantôme de son ancien associé, Jacob Marley, et les trois esprits de Noël, passé, présent et futur.

Au bout de cette longue nuit de frayeur, de souvenirs, de réflexions, le vieil homme sortira de son égoïsme et de son dénuement affectif, tentant de mettre fin à la solitude dont il s’était entouré par peur de perdre son précieux argent, se réconciliant avec tous et particulièrement avec lui-même.

Charles Dickens écrivit ce conte pour les enfants à partir de dix ans, mais c’est une histoire totalement intemporelle qui n’a pas d’âge pour être découverte. " A Christmas Carol" est certainement le conte de Noël le plus célèbre à travers toute la planète, ses adaptations cinématographiques sont multiples que ce soit en dessins animés ou interprétés par des comédiens shakesperiens.

Comme toujours, Dickens utilise moults détails pour décrire la vie des malheureux au 19ème siècle, il dépeint avec acuité la solitude de Scrooge alors que dans les maisons où les gens s’aiment, les feux chantent dans la cheminée, les tables sont garnies selon les moyens des habitants, la chaleur règne dans les coeurs aimants. Comment ne pas se retrouver dans ces rues du Londres de 1843, décorées pour les fêtes, avec les chanteurs de rues et tous les détails dont Dickens avait le secret. A lire absolument.


  • Un chant de Noël  3 janvier 2008, par megane
    g adorer ce livre il ma beaucoup plu et la cette année on l étudi en anglais
    Répondre à ce message