Un Monde sans elfes de Jean-Louis Sévilla

Un Monde sans elfes

Le jeudi 28 juin 2007

Message du 28 juin 2007 : C’est un roman captivant et attachant, au rythme soutenu. J’ai eu beaucoup de plaisir à le lire et je vous le conseille fortement. Marek et Syriane, les deux héros, sont à la frontière de l’âge adulte. De grands adolescents, avec une différence : ce sont des elfes. Pourchassés et menacés d’être détruits pour cette différences, ils font une échappée fantastique vers un lieu d’asile.

En tentant de gagner leur liberté, coupés des leurs, ils apprendront à mieux se connaître eux-mêmes. A côté des deux héros, on trouve une galerie de personnages génialement campés, de la sèche et détestable directrice de l’institution d’enseignement secondaire aux chats qui parlent, en passant bien sûr par l’affreux chef des Limiers. Lisez-le !

Autre message du 25 Juin 2007

Cette course poursuite de la ligue contre les elfes (des créatures un peu différentes des hommes) est peu captivante.

L’écriture est monotone, le style pauvre.

Ce roman ciblerait plutôt les adolescents mais peut-on leur laisser lire un livre au style ordinaire et à l’intrigue peu captivante ?

A mon avis, certainement pas.

Présentation de l’éditeur

Syriane et Marek sont des elfes, espèce rivale des hommes, autrefois décimée par la peste. Aujourd’hui, les elfes sont traqués par la Ligue, organisation qui recourt aux épidémies, aux conflits internationaux et aux manipulations médiatiques pour les éliminer. Comme les Kennedy, Jim Morrison, Kurt Cobain et tant d’autres, Marek et Syriane sont la proie des limiers, la police secrète de la Ligue. En quelques heures, ils deviennent des fugitifs, abandonnant tout pour échapper aux assassins lancés à leurs trousses et rejoindre les derniers survivants de leur peuple. Qui sont les elfes ? Des anges ? Des résistants ? Des envahisseurs ? Une menace ou un espoir ? Les elfes naissent de plus en plus nombreux parmi les hommes. Ils veulent s’unir pour imposer à l’humanité le droit de vivre à ses côtés. Face à cette résurgence, la Ligue déclenche une guerre totale contre les elfes, contre Marek et Syriane. Un monde sans elfes est un roman d’action. Il plonge le lecteur dans un univers de prédateurs où la différence constitue un danger mortel. Toute la force de ce thriller repose sur une double angoisse : celle des origines et de l’identité.


  • Un Monde sans elfes  9 novembre 2010, par chrisgab
    bon, alors, j’arrive un peu après la bataille, mais moi, j’ai bien aimé. Certes, on a un peu l’impression de lire le tome 1 d’une trilogie (j’espère en tout cas), et on reste sur sa faim. Ce n’est pas du Victor Hugo, mais c’est plaisant à lire. Je ne vais pas le couvrir de louanges, mais pas le descendre non plus comme l’on fait certains. J’ai bien aimé, j’ai trouvé ça reposant et prenant en même temps, et j’aimerais bien connaitre la suite (si l’auteur veut bien nous la fournir). Quant aux critiques si féroces, je ne leur dirais qu’une chose : écrivez donc un livre, ne faites AUCUNE faute d’orthographe, de conjugaison, priez pour que votre éditeur ne fasse aucune faute de typo, et voyez le résultat (ah oui, ça va sans dire, n’oubliez pas que l’histoire doit être intéressante, palpitante et intelligente, le style soutenu mais fluide, parce que hein, quand même !!!!) Merci à vous par avance de nous fournir un travail qui ne méritera aucune critique négative ! Et n’oubliez pas de signer lol
    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  9 juillet 2008, par Kilou
    J’ai été assez déçue en fait... Le style était peu entrainant, l’histoire riche mais mal développée (mettre en note de fin de roman une série d’informations historiques remaniées qui auraient pu servir de base à la mis en place d’un peu de profondeur à la fiction) et la fin plus que bâclée. Soit ce n’est que le premier tome d’une série, et dans ce cas il aurait été utile de le dire, soit c’est bel et bien la fin du roman... mais alors je ne peux que demander : et quoi ?
    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  27 juin 2008

    J’ai bcp apprcié ce livre, lu en deux jours ! Bravo à l’auteur d’avoir crée une histoire "contemporaine", cela sort des sentiers battus de la fantaisie classique, il fallait y penser et oser le faire !

    A quand la suite ?


    Répondre à ce message
  • Un roman captivant  23 juin 2008
    J’ai trouvé ce roman superbe mis a part le changement de "scene" d’un chapitre a un autre. J’espere que jean-louis Sevilla nous ecrira la suite de son roman !
    Répondre à ce message
  • Déçu  6 avril 2008
    Je pensais que c’était un livre pour adultes mais il est destiné à de grands enfants. Terne et lanscinant je n’ai pas fini ce bouquin et je l’ai rendu à ma bibliothèque. Dommage !
    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  12 mars 2008, par charlène
    j’ai adoré ce livre c’est grâce a une amie que j’ai connue se livre et je l’ai trouvé très bien j’espère qu’il va y avoir une suite car avec le suspence qu’il y a à la fin du premier livre j’ai hâte de lire la suie
    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  1er mars 2008, par christophe

    J’ai beaucoup aimé ce livre je ne suis pourtant pas un grand lecteur mais j’ai trouvé que le suspens nous invitait à lire le livre en très peu de temps.

    De plus j’ai trouvé ce livre ouvert à tout public, mon père et ma grande soeur l’ont également lus et l’ont beaucoup appréciés !

    Je remerci donc M. Jean-Louis Sévilla d’avoir écrit un roman tel que celui-ci.


    Répondre à ce message
  • Etonnement et déception  12 décembre 2007
    Je suis étonné des commentaires bien trop élogieux parus dans certains journaux ou magazines sur un livre dont la lecture est ennuyeuse. C’est à se demander si le livre a été lu ! Le Press-Book était sans doute vendeur... Un monde sans elfes est un roman fantastique, ponctué de quelques rebondissements fantasques et sa lecture vous endort. Il manque beaucoup d’ingrédients pour en faire un roman que l’on aurait peine à ne pas finir. Ma moins bonne lecture de l’année 2007 !
    Répondre à ce message
  • révélation : les conspirateurs démasqués  27 septembre 2007

    Internautes, tenez vous bien !

    J’ai découvert la liste des conspirateurs qui contrarient notre ami cibercorbo : ce sont d’infâmes journalistes ! Des gens payés pour donner leur avis et qui signent avec leur vrai nom. POUAHH BEURK PAS BEAUX

    J’arrête d’y penser (cela me donne des boutons) et je vous livre leurs noms et leurs propos honnis. Si vous pouvez supporter la version longue, visitez le site de leur grand maître, l’infâme éditeur :

    /www.equateurs.fr/accueil.php

    Tant de bonnes critiques, c’est louche ! Forcément un complot réunissant Radio France, Elle, les Echos et Le Figaro (et k7 et rat).

    Mort à la presse et viva el cibercorbo !

    Septembre 2007 Sciences et vie Junior :

    « Voilà un excellent roman d’action mêlant, de façon très naturelle, thriller et fantasy. »

    14 août 2007 Les Échos Emmanuel Hecht « Jean-Louis Sevilla mène tambour battant une traque haletante sur le sujet de la différence. On n’a pas fini d’entendre parler des elfes. Y compris au cinéma. »

    10 août 2007 Les Informations dieppoises « Jean-Louis Sevilla nous emmène dans son rêve qui vire parfois au cauchemar. Au rythme très cadencé du thriller, il entraîne le lecteur à la suite de ces deux elfes pourchassés par toutes les polices de France. »

    16 juillet 2007 ELLE Coup de cœur, Clémentine Goldszal « (...) Men in black l’avait expérimentée, la science-fiction devient beaucoup plus amusante quand elle s’installe dans notre vie quotidienne et tisse son scénario abracadabrant autour de faits avérés. Dans Un monde sans elfes, la machinerie fonctionne tellement bien qu’elle pourrait presque nous faire douter... Au fait, le plagiste, il n’aurait pas les oreilles pointues ? »

    15 juillet 2007 Ouest France dimanche François Simon « Voilà un roman d’action aussi bien appareillé qu’un film à grand spectacle d’Hollywood. Jean-Louis Sevilla a déjà l’art de prendre son lecteur et de ne jamais lui lâcher la menotte. On court, la mort aux trousses, avec Syriane et Marek, poursuivis par une horde de brutes épaisses. La planète ne serait-elle qu’un vaste maquis ? »

    9 juillet 2007 Ouest France Jean-Pierre Buisson « Toute la force de ce thriller repose sur une double angoisse : celle des origines et de l’identité. En s’unissant, les elfes veulent imposer à l’humanité le droit de vivre à ses côtés. Roman d’action, Un monde sans elfes amène aussi à réfléchir sur le monde bien réel dans lequel nous vivons et qui n’est guère plus tendre que celui du roman. »

    6 juillet 2007 Matinale Canal + Coup de cœur

    29 juin 2007 Le Figaro Magazine Géraldine Denost « On attend avec curiosité le second tome de cette saga aussi efficace qu’inattendue. »

    28 juin 2007 France Info Le livre du jour, Philippe Vallet

    28 juin 2007 Le Figaro Olivier Delcroix « Jean-Louis Sevilla vient d’inventer le thriller elfique. Les phrases s’enchaînent et l’œil court, pressé de connaître la suite du récit. En anglais, on appelle ça un page turner (...)


    revue de presse pas anonyme
    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  25 septembre 2007

    ATTENTION SCOOP :

    Le webmaster de critiqueslibres.com a vérifié hier (24/9) l’adresse des 4 internautes qui avaient déposé des avis négatifs sur ce roman et vient de mettre un warning : c’est la même personne !

    Il y a donc bien eu une manipulation.

    Reste à savoir qui est le corbeau. Je rêve que ce soit un concurrent ou Dominique de Villepin, cela ferait une pub d’enfer à rue89.

    Vive l’internet libre (et indépendant) ! Plumons les corbeaux


    plumons les corbeaux
    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 25 septembre 2007
      Comme je l’ai déjà précisé, je suis déjà allée sur le site de critique libres et on ne peut mettre qu’une critique sur un livre, par adresse mail. Dernièrement j’ai critiqué un objet que j’avais acheté sur un site ; des amis qui avaient acheté le même et étaient furieux d’avoir acheté une telle camelotte ont fait la même chose, et ont utilisé en plus mon ordinateur ; est-ce que je suis présumée coupable du fait que des amis ont utilisé mon ordinateur pour faire leurs critiques ? Arrêtons le délire !!
      Répondre à ce message
      • que c’est triste un corbeau pris dans la glue 26 septembre 2007

        Dis donc, tu as vraiment une vie pleine de coïncidences troublantes et des amis zarbi, toi !

        Figure-toi que quelqu’un a raconté exactement la même salade hier ou avant hier sur le forum qui parle du dénigrement contre le monde sans elfes (rue89.com). C’est marrant ce besoin de raconter des salades à droite et à gauche. Aurais-tu un poids sur la conscience ou un pois-chiche dans la citrouille ?

        Et puis tu as des amis zarbis : vous vous retrouvez, cool, et puis vous vous asseyez devant l’écran pour écrire du mal d’un produit que vous avez tous acheté à un méchant arnaqueur. Tu devrais déposer l’idée et faire un jeu du genre "trivial corbeau" ou "delation pursuit", ça peut marcher.

        Et donc, ce soir là, vous aviez tous acheté, lu et détesté le monde sans elfes ? Ma foi, c’est assez crédible ... Non ? Si ? Et ben non, c’est pas trop crédible.

        Pour info, le coup du "c’est bien mon ordinateur, mais c’est pas moi, ah non, je vous promets monsieur le juge", je crois que tu n’es pas le (la ?) premièr(e) à tenter le coup. En général, on accuse le chat de la maison ou la baby-sitter de pianoter la nuit. Mais ça marche moyen-moyen.

        Qu’est ce qu’on rigole ! Modo, Grand Modo es tu là ? Si tu m’entends, je t’en conjure, ne ferme pas ce forum ! Croa, croa, crois moi


        un corbeau dans la glue
        Répondre à ce message
        • un monde sans elfes rend fou 27 septembre 2007
          Je vous conseille de vous aérer et de faire du sport car j’ai l’impression que ce bouquin fait bien délirer certains, surtout il n’y a pas de quoi !!
          Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  24 septembre 2007
    L’article rue 89 m’interpelle. Yasmina Reza qui vient d’écrire le livre "L’aube le soir ou la nuit" a des commentaires féroces sur le site de la Fnac et elle n’a pas l’air de s’enflammer et de conclure en alertant la presse, qu’une campagne de dénigrement fait râge contre son livre, enfin j’espère que nous sommes dans un monde libre où la liberté d’expression existe. Elle est intelligente
    Répondre à ce message
    • cybertraquenard 25 septembre 2007

      Quand une star (Yasmina) écrit sur une autre star (Sarko 1er)et que son bouquin fait la une de tous les news magazines à la rentrée, elle est critiquée : rien d’anormal. De toutes façons ce qui concerne Sarko entraîne des polémiques.

      Quand un petit éditeur voit un de ses bouquins et un de ses auteurs se faire tabasser trois mois de suite avec des arguments frelatés, il finit par trouver ça louche... Il en parle à des journalistes qui vérifient, qui constatent et qui en font des papiers : ce n’est pas un "coup de pub", c’est la vérité-vraie, même si elle te déplait.

      Maintenant si les cyber-tabasseurs se sentent comme l’arroseur arrosé, c’est normal ...

      Je viens de vérifier :

      -  Yasmina a eu 35 avis sur Fnac & Amazon. Son bouquin est dans le top 20 de toutes les ventes.
      -  Sevilia a eu 44 avis !!! alors que son bouquin doit être dans le top 2000.

      Cherchez l’erreur.... Il faut être méchamment myope pour trouver ça normal.

      Evidemment que le le roman des elfes a été victime d’un "floading" : 1 ou 2 personnes innondent le web d’avis dégueulasses pour faire passer leur point de vue (ou leur obsession) pour une opinion générale.

      je vous renvoie vers rue 89 qui analyse cela mieux que moi :


      cyber-tabassage
      Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  24 septembre 2007

    Effectivement, 1 ou 2 web-rats ont lancé une campagne contre ce bouquin. Leurs posts se reconnaissent assez facilement (hargneux(se), laborieux(se) ...).

    Ras-le-bol des faux internautes qui polluent la toile avec leur "bons conseils".

    Pour en savoir plus allez jeter un oeil sur le bon article de rue89.com :

    www.rue89.com/2007/09/23/denigrez-il-en-restera-quelque-chose-sur-le-net


    Cyber-corbeaux et cyber-rats
    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  23 septembre 2007

    J’ai beaucoup aime ce livre ! 6 étoiles ! Je n’en dirai pas plus !

    Ce qui est très décevant par contre est la qualité de certain commentaires du genre ci- dessous :

    "Ce roman est très décevant et sans intérêt"

    Peut être ce livre est sans intérêt seulement pour ceux qui ne savent pas lire. Alors pour ceux la cherchez vous en livre d’image pour les petits enfants et ne nous emmerdez pas !

    Pour les autres lisez ce livre ! Vous ne serez pas déçus !


    Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  23 septembre 2007

    Attention Il y a une cabale contre ce livre d’une origine inconue ! Ne croyez pas tous ces comentaires bogus. Ce sont tous de nouveaux arrivant anonyme bien sur et qui en plus n’ont fait quun seul poste. C’est vraiment supsect !

    Achetez ce livre et faites votre propre opinion. Moi je l’ai beaucoup aime et je lui donne 5 etoiles !


    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 24 septembre 2007
      Après une petite recherche ( je suis comme Saint Thomas), les gens qui ont mis des critiques positives ont fait toujours un seul commentaire alors que ceux qui ont émis des critiques négatives sont intervenus pour commenter ce livre et également d’autres, parfois. Gare à l’intox ! Et concernant l’article du Fig les gens qui ont commenté le livre de JL Sévilla n’ont pas pu commenter les livres de la rentrée littéraire qui viennent de sortir !! et si on lit attentivement l’article cela fait trois mois et non quatre mois que les première critiques ont vu le jour. Et des centaines de messages, cela m’étonnerait !!! Les gens ont d’autres chat à fouetter !!!! que de perdre leur temps !!!!!
      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 25 septembre 2007

        C’est toi qui a du temps à perdre : tu comptes les jours, tu dis au journaliste qu’il ferait mieux de s’occuper d’aute chose ...

        Il n’y a qu’à regarder ce site (et lire ton post) pour voir que ce bouquin a été la cible d’une tentative de web-destruction


        Répondre à ce message
  • Attention au cyber-corbeau  20 septembre 2007

    Je vous conseille à tous de lire l’article du monde sur le cyber-corbeau qui cherche vraiment à descendre ce livre qui ma foi se lit fort bien !

    http://www.lefigaro.fr/litteraire/20070920.FIG000000181_sus_au_cyber_corbeau.html


    Répondre à ce message
    • Attention au cyber-corbeau 24 septembre 2007

      ARRETONS DE PERDRE DU TEMPS !

      Un Monde sans elfes 24 septembre 2007 Après une petite recherche ( je suis comme Saint Thomas), les gens qui ont mis des critiques positives ont fait toujours un seul commentaire alors que ceux qui ont émis des critiques négatives sont intervenus pour commenter ce livre et également d’autres, parfois. Gare à l’intox ! Et concernant l’article du Fig les gens qui ont commenté le livre de JL Sévilla n’ont pas pu commenter les livres de la rentrée littéraire qui viennent de sortir !! et si on lit attentivement l’article cela fait trois mois et non quatre mois que les première critiques ont vu le jour. Et des centaines de messages, cela m’étonnerait !!! Les gens ont d’autres chat à fouetter !!!! que de perdre leur temps !!!!!


      Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  14 septembre 2007

    J’ai lu récemment le livre UN MONDE SANS ELFES de Jean-Louis Sévilla.

    Ce roman raconte la traque, à travers la France, de deux jeunes gens qui sont poursuivis par des hommes qui tentent de les exterminer.

    La lecture de cette course poursuite n’est absolument pas "haletante" mais le narrateur tente au fil des pages de sortir le lecteur de sa torpeur par quelques scènes plus mouvementées. Ce roman est truffé de fautes. J’en ai relevé quelques unes :
    -  page 19 "voulait à en avoir le ..." !
    -  page 74 "ses ongles de Syriane" !
    -  page 184 "un peu embrouillées" accord avec un peu et non idées
    -  page 306 " il ne cherchait pas convaincre" !
    et ce ne sont que quelques lacunes parmi d’autres

    Merci à ceux qui veulent absolument écrire et se faire publier de se relire ou de se faire relire, cela nous permettra, à nous lecteurs, de ne pas déchanter !

    Lecture déplorable


    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 21 septembre 2007, par Robert Petit
      WAOU ! 4 coquilles sur 350 pages !?! L’auteur mérite la guillotine, l’éditeur la corde pour souffrir davantage et 20 ans de bagne pour les libraires complices de cette ignominie. Tenez vous bien, il y a pire : ce roman n’est rien qu’un plagiat de mon livre à moi ! Sur 168 723 mots, il y en a 168 420 qui viennent du Petit Robert. L’auteur a pompé 99,8% de son bouquin dans mon dicco que j’ai écrit et après il a juste mélangé mes mots pour raconter une histoire à lui ! Je le sais, j’ai tout vérifié. Ne lisez plus de roman, lisez des dictionnaires, Oyéé !
      Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 23 septembre 2007

      Moi je vai acheter ce livre maitenant ! Une de mes copines m’a dit que c’est super !

      Quant à ce commentaire on est pas dupe. Clairement, cette critique n’a aucun sens !

      Je n’ai jamais lu un titan de la critique tel que Sainte-Beuve écrire des conneries pareilles !

      "C’est pas haletant. . . . Et en plus il y a des fautes . . . " Mais bien sur !

      Pathétique !

      "page 184 "un peu embrouillées" accord avec un peu et non idées"

      C’est toi qui est en peu embrouillé !

      Voilà le "criticateur" de l’industrie de la "criticature" et payé (par qui ?) pour la ramener mais qui ne connaît pas sa grammaire.

      Embrouillées ne peut pas s’accorder avec peu qui n’est pas un nom mais avec idées. ""Embrouillées" est ici utilisé comme adjectif.

      C’est comme : la bête un peu soumise (et non soumis !)

      De plus La bête c’est toi ! En effet on trouve des coquilles dans n’importe quel manuscript.

      Ils engangent vraiment des nulards dans ces maisons d’editions specialiste de la cabale ! Ce qui est déplorable c’est toi’


      Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  15 août 2007
    j’ai trouvé ce livre GENIAL a lire absolument. Il est facile a lire ,toujours du suspense qui nous pousse à lire le prochain chapitre.Je l’ai beaucoup aimé et l’ai conseillé à toutes les personnes de mon entourage qui l’ont adoré aussi.Vivement la lecture de son prochain livre.Et bravo a l’auteur pour ce premier livre.
    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 3 septembre 2007
      Je viens de finir ce livre et j’ai été vraiment déçu. Certaines scènes sont décrites de manière vivante certes( Gare Saint Lazare), mais quand je laissais le livre de coté je ne suis jamais dit, contrairement à d’autres livres, j’ai hâte de connaître la suite ! Je l’ai passé à un ami et il ne l’a pas fini, faute d’emballement. Je ne trouve pas que cette ligue qui poursuit les elfes est un histoire passionnante, désolé
      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 3 septembre 2007
        ...je ne trouve pas que .....soit une histoire passionnante, le "soit" était attendu !
        Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  14 juillet 2007
    Je viens de lire ce livre. Il se lit vite, en 2 soirs je l’avais lu. Il est plaisant à lire. Mais je le trouve un peu leger pour ma part. Il est annoncé comme un thriller palpitant. Pour ma part je ne l’ai pas trouver beaucoup palpitant. A la fin du livre c’est comme si je n’avais lu que le début d’un livre. C’est sur la suite va arriver dans le prochain volume. Mais ce livre me laisse une impression je sais pas comment dire, mais comme si il manquait des choses, ou que ca n’aille pas assez loin. L’auteur passe peut etre trop de temps a dire l’histoire, peut etre aurait il fallu ecrire ca de maniere plus rapide de facon a aller plus loin dans l’histoire des le 1er livre. Mais bon cela reste un livre plaisant a lire. Je viens de lire les Maxime Chatam, c’est vrai que la, avec un monde sans elfes, ca a redescendu d’un cran au niveau du palpitant.
    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 23 juillet 2007

      Venant de finir le livre de Jean-Louis SEVILLA, "UN MONDE SANS ELFES", je suis interloqué par la critique si enthousiaste du Figaro littéraire, alors que ce livre est très décevant : les deux premiers chapitres sont ennuyeux, la fin est rocambolesque, l’écriture est loin d’être de la prose littéraire ! Rien de transcendant.

      Mais le commentateur, Olivier DELCROIX, est également répertorié sur le site de la maison d’édition des Equateurs ayant lui-même publié un livre au sein de la même maison d’édition que Jean-Louis SEVILLA.

      La critique du Figaro Littéraire est très orientée, vu les intérêts en jeu, on comprend !


      Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  28 juin 2007, par Lutece
    Je viens de terminer le monde sans elfes. Il m’a tenu en haleine deux soirs de suite. Scotchant... L’intrigue tient la route, les rebondissements inattendus, les personnages et les situations sont super-réalistes. Depuis je vois des elfes partout, en suis-je une ?
    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 28 juin 2007
      Si vous voulez poursuivre avec les elfes, lisez les ouvrages de Jean-Louis FETJAINE, "LA TRILOGIE DES ELFES" que je vous recommande fortement ! Moi je n’ai pas été tenu en haleine deux soirs de suite... chacun son ressenti !
      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 28 juin 2007, par bastet
        tout à fait d’accord : la "trilogie des elfes" est épatante
        Répondre à ce message
        • Un Monde sans elfes 2 décembre 2007, par nénel
          personnellement,j’ai acheté ce livre après avoir vu le coup de coeur de canal+ : eh bien je n’ai pas été déçu, j’ai dévoré le livre ! Et je l’ai fait lire à six personnes de mon entourage (de treize à quarante-six ans) : même réaction ! Tout le monde attend le deuxième volume avec impatience. C’est pour quand d’ailleurs ?
          Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  28 juin 2007
    C’est un roman captivant et attachant, au rythme soutenu. J’ai eu beaucoup de plaisir à le lire et je vous le conseille fortement. Marek et Syriane, les deux héros, sont à la frontière de l’âge adulte. De grands adolescents, avec une différence : ce sont des elfes. Pourchassés et menacés d’être détruits pour cette différences, ils font une échappée fantastique vers un lieu d’asile. En tentant de gagner leur liberté, coupés des leurs, ils apprendront à mieux se connaître eux-mêmes. A côté des deux héros, on trouve une galerie de personnages génialement campés, de la sèche et detestable directrice de l’institution d’enseignement secondaire aux chats qui parlent, en passant bien sûr par l’affreux chef des Limiers. Lisez-le !
    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 28 juin 2007

      CLASSEMENT PARMI LES VENTES DE LIVRES SUR LE SITE AMAZON DE :

      UN MONDE SANS ELFES : 68 173 position !! (28 JUIN)

      APRES UN MOIS DE PARUTION CE N’EST PAS l’engouement ESCOMPTE !! Tout les livres qui suscitent actuellement en France l’engouement sont dans les 20 PREMIERES POSITIONS

      Il faudrait connaître l’identité réelle de ceux qui critiquent ; le site Amazon au Canada a commis une bévue et A ETE AFFICHEE L’IDENTITE REELLE DE CEUX QUI AVAIENT APPOSE LEURS CRITIQUES ; il s’est avéré que les noms de certains auteurs se sont affichés et COMME PAR HASARD ILS FAISAIENT UNE CRITIQUE EXCESSIVEMENT POSITIVE SUR LEUR LIVRE

      Soyons réalistes et regardons les chiffres !!


      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 28 juin 2007

        oui c’est vrai que comme CLASSEMENT sur le site AMAZON

        -  UN MONDE SANS ELES : en 68 173 POSITIONS, c’est pas un succès pour l’auteur et l’éditeur. Mais il faut donner sa chance à tout le monde !

        Je vous conseille en 10 ème position sur le site AMAZON, "CUL DE SAC" PREMIER ROMAN DE DOUGLAS KENNEDY, un thriller palpitant au rythme d’enfer avec comme toile de fond l’Australie.

        A emporter dans ces bagages cet été !!


        Répondre à ce message
        • Un Monde sans elfes 28 juin 2007, par Nico

          A vrai dire je vois mal pourquoi cet acharnement dans la critique négative, si Un Monde sans Elfes est aussi mauvais que vous le pensez, il ne trouvera pas de lecteurs, pourquoi tenter de les dissuader de l’ouvrir, ils risqueraient d’être séduits comme je l’ai été ?

          Si je vous comprends bien, je devrais me fier au classement Amazon (qui comprend les ventes ailleurs que sur Amazon ? je ne travaille pas dans l’édition) d’un Monde Sans Elfes sorti chez un petit éditeur comme équateurs pour ne pas l’acheter.

          On me propose par ailleurs un livre de Douglas Kennedy sorti chez Gallimard avec d’autres moyens j’imagine. Je réitère mon avis très positif sur un Monde sans Elfes.


          Répondre à ce message
        • Un Monde sans elfes 28 juin 2007, par bastet

          personnellement je n’attacherais pas trop d’importance aux chiffres, chacun sait qu’on fait dire aux statistiques ce que l’on veut ! je suis bien placée pour le savoir, j’ai travaillé dans la pub et le service des études de marché (statistiques) travaillait en étroite collaboration avec nous ... Et se fier aux statistiques amazoniennes, là franchement j’hésiterais encore plus, ils ne prônent que le tout commercial, style levy, musso, etc.

          je ne crois pas qu’il faille systématiquement comparer des auteurs comme douglas kennedy et des livres comme un "monde sans elfes". Tous les livres ont leur place dans les envies de lire des lecteurs. D’ailleurs la controverse que suscite ce bouquin me donne une furieuse envie de le lire.

          Des livres nuls - dont la couverture et amazon, promettaient un excellent moment de lecture - j’en ai lu plus qu’à mon tour - mais bon, c’est ce qu’on appelle "les risques du métier de lecteur".


          Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 28 juin 2007

        Les chiffres, je m’en fiche, je l’ai seulement aimé ce livre !!!

        Ca, ça dérange on dirait.

        Sinon, peut-être qu’on devrait retirer de la vente tous les livres en dessous des 20 premières positions au bout d’un mois ? Ou interdire leur lecture ? Ou interdire de les aimer ?

        Et puis, c’est quoi "l’engouement ESCOMPTE" ? Il a l’air de s’y connaître l’ami qui ne signe pas, mais qui va chercher la position des ventes, incroyable ça.

        Tout doux, tout doux, chacun sa sensibilité.

        Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté !

        Ou sinon, les elfes vont se fâcher.


        Répondre à ce message
        • Un Monde sans elfes 29 juin 2007

          Et oui attention les elfes vont se fâcher ...

          Laissez-moi livrer mes impressions, je n’ai pas accroché à ce thème des elfes, et la lecture de ce roman ne m’a pas enthousiasmé. Tous les goûts sont dans la nature.


          Répondre à ce message
          • Un Monde sans elfes 2 juillet 2007

            Les elfes vont se réjouir :

            Pour ma part, j’ai beaucoup, beaucoup apprécié ce roman et j’en recommande chaudement la lecture.


            Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  28 juin 2007, par Nico

    Voilà un critique qui ne mâche pas ses mots ! Moi qui avait tellement aimé ce livre ! J’aimerais comprendre la différence que tu fais entre l’écriture et le style...

    Je ne vois pas ce qu’Un Monde Sans Elfes a de monotone, au contraire, il m’a plutôt réjoui, dans la morosité ambiante. Le parti-pris sur lequel repose l’intrigue est bien trouvé, le contraste entre le récit enfantin et le roman "d’angoisse" me fait penser à "la nuit du chasseur" avec Robert Mitchum, bref ça vaut ses quelques étoiles surtout comparé à la production actuelle.


    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 29 juin 2007, par Huggy les bons tuyaux
      Bravo, je suis trotalement d’accord. Et puisque la question de l’identite des critiques se pose, soyons francs (on verra bien si l’ignoble corbeau se devoilera...lui) : je suis un ami de l’auteur ! Et, en toute objectivite j’ai bien aime son livre (et en plus, moi, je l’ai vraiment lu !!). Effectivement, c’est un genre qui risque de plaire aux amateurs d’action, aux amateurs de fantastique, et aux amateurs de romans policiers ! Bon, il y a surement des imperfections (probablement, entre autres, ce melange des genres qui ne plaira peut-etre pas a tous), mais je l’ai lu en 2 jours, et cela faisait longtemps que cela ne m’etait pas arrive. Donc un conseil : ne suivez pas nos conseils ! Lisez le, et dites nous ce que vous en pensez !!
      Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  26 juin 2007

    La couverture paraissait intrigante mais c’est vrai que l’intrigue est légère....et décevante ; je suis d’accord sans intérêt comme lecture ; en outre écriture fébrile.

    Lire le livre « Le dernier Elfe » de Silvana DE MARI, on le lit avec une rapidité !! Une merveille de poésie et de narration. Je suis habituée des livres "jeunesse, fantasy" mais ne sélectionne que ceux qui présentent ce mélange de merveilleux, de rêves et de poésie, d’aventures et de frisson, d’émotion, sans la violence inutile qui fait dégorger tant de livres de sang et d’horreur.


    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 28 juin 2007

      Pas du tout d’accord avec toi, un Monde Sans Elfes m’a au contraire captivé du début à la fin à tel point que je n’ai pu lacher ce grand thriller de mes mains pendant toute une nuit, crois moi un grand auteur est né et je n’ai qu’un désir bien sûr tel un fan de la Guerre des étoiles :une ’’suite’’posterieure ou pourquoi pas anterieure.

      QUBILAï


      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 28 juin 2007, par jean_louis
        Tous les goûts sont dans la nature, j’ai trouvé ce roman ennnuyeux à mourir, je l’ai prêté à un ami et à un adolescent qui ne l’ont même pas fini !! Souvent les romans à succès emballent une grande majorité de lecteurs.
        Répondre à ce message
        • Un Monde sans elfes 28 juin 2007
          Moi j’ai beaucoup aimé ce bouquin, et je l’ai même offert à une amie. J’espère que son goût se revèlera plus proche du mien que du tien, suspens ...
          Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 21 juillet 2007, par Le KaRiBoUuH
      C’est vrai pour la couverture je ne lai pa trouvé très attirante mais en revenche j’ai directemen accroché l’histoire, ce mélange de fantastique se passant a notre époque est peux commun et l’auteur a vraiment assuré jespere kil en fera d’autre de la meme qualité. Et la seul chose que jorai a dire c’est : VIVEMENT LA SUITE et bravo pour ce tome !
      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 28 juillet 2007
        Je trouve que la couverture est pas mal mais je n’ai pas aimé l’histoire, j’ai trouvé que le livre était trop long et que cette traque aurait pu être plus condensée, on s’ennuie à la longue. Je me suis demandé quand le livre allait se terminer !
        Répondre à ce message
  • Un Monde sans elfes  26 juin 2007
    Tant qu’à faire autant lire "le monde des A" de Van Vogh
    Répondre à ce message
    • Un Monde sans elfes 28 juin 2007
      Et pourquoi toujours sombrer dans l’académisme SF Van Vogt et cie et pas donner sa chance a de grandes révélations comme Sévilla ???
      Répondre à ce message
      • Un Monde sans elfes 28 juin 2007
        Révélation comme SEVILLA ? Vous plaisantez ; je veux être indulgent comme c’est un premier roman mais bon je n’ai pas été captivé par l’intrigue ! Par contre, j’ai beaucoup aimé le livre de TESS GERRITSEN, "LE CHIRURGIEN" qui vient de paraître en 2007, un suspens qui se déroule à Boston, à courir acheter !
        Répondre à ce message
        • Un Monde sans elfes 28 juin 2007
          Lisez donc le superbe article du Figaro Littéraire d’aujourd’hui, où tout est dit sur ce Thriller Elfique d’un nouveau genre, haletant, prenant, et sur la force littéraire de son auteur, Jean-Louis Sevilla. On aime ou on n’aime pas ce genre, mais le fait que Sevilla et son roman sont des révélations, c’est indéniable !
          Répondre à ce message
          • Un Monde sans elfes 28 juin 2007, par Nico

            Ah non, je lis pas le Figaro, ils en sont encore à André Maurois. Mais France Info en a parlé dans "le Livre du Jour" et apparemment ils sont d’accord avec moi, il faut lire Un Monde Sans Elfes.

            Si l’auteur ou l’éditeur poste ici, j’ai une question : il y a une suite ou pas ? On dirait qu’il y en aura une.


            france info le livre du jour
            Répondre à ce message
            • Un Monde sans elfes 29 juin 2007

              Je suis de votre avis sur votre appréciation du Figaro ; abonné de longue date, je vais d’ailleurs résilier mon abonnement. Leurs critiques de livres, dans le Figaro littéraire, sont souvent surfaites. A chaque lecteur de juger !!

              Et concernant la critique à la radio, c’est normal que l’on fasse de la pub sur un livre à sa sortie vu les coûts qu’impliquent l’édition d’un livre. Autrement comment l’éditeur pourrait faire connaître l’auteur, surtout s’il n’est pas connu ?


              Répondre à ce message
            • Un Monde sans elfes 29 juin 2007
              Pas de suite prévue
              Répondre à ce message
              • Un Monde sans elfes 29 juin 2007
                Moi je n’ai pas été emballé par ce livre : trop d’imaginaire ; je n’ai pas réussi "à y rentrer". Le CHIRURGIEN de Tess GERRITSEN est un thriller palpitant, je suis d’accord !
                Répondre à ce message
                • Un Monde sans elfes 2 juillet 2007
                  Un monde sans elfes est aussi un roman palpitant, et sans l’ombre d’une hésitation, je parie qu’il aura bientôt une suite.
                  Répondre à ce message
              • Un Monde sans elfes 6 juillet 2007, par proutviolet
                Je viens de terminer le bouquin hier soir et j’aimerais vraiment qu’il y ait une suite. Les elfes existent, je le sais : je vois bien la nuit et j’arrive à bouger mes oreilles.
                Répondre à ce message
                • Un Monde sans elfes 24 août 2007
                  Je n’ai pas encore fini de lire ce livre, mais je dois dire que je prend beaucoup de plaisir à le faire. Maintenant je pense qu’il faut reconsidérer les choses : ce livre ne parait pas comme une oeuvre de la grande littérature, c’est une évidence. Il en reste néanmoins un bon livre sur un thème interressant. je pense que les gens s’acharnent sur ce livre qui finalement n’a aucune prétention ce qui est bien dommage. J’ai trouvé ce roman dans la catégorie jeunesse fantasy de ma librairie, alors à tous ces pseudo grands lecteurs, je crois qu’il serait temps de remettre les choses dans leur contexte et d’arrêter de blamer cet auteur qui ne se prend absolument par pour Victor Hugo et qui propose une histoire trés agréable, qui bien évidemment ne paut pas plaire à tout le monde...
                  Répondre à ce message