Tortilla Flat de John Steinbeck

Tortilla Flat

Le mercredi 20 juin 2001 par Dadoo

Tortilla Flat est le premier roman qui a rendu célèbre Steinbeck, l’auteur des Raisins de la Colère. Il raconte ici l’histoire d’un groupe de paisanos, des marginaux habitants près de Monterey

Les Paisanos sont des métis : mi-mexicains, mi-indiens et mi-américains qui se sont installés sur les hauteurs de Monterey dans un bled nommé bizarrement Tortilla Flat.

Les personnages sont très vrais, très purs et très innocents. Ils passent leurs journées et leurs soirées à trouver le sens philosophiques des potins du quartier.

Leur deuxième grande occupation est d’obtenir par des moyens plus ou moins licites des gallons de vins à offrir aux amis (qui ne manqueront pas de partager).

Dans cette ambiance de misère alcoolique, Steinbeck nous fait découvrir des héros très attachants et touchants, comme un contrepoids au rève américain.

Ce roman est sans doute le plus comique de Steinbeck tant dans son style que dans les anecdotes racontées.

Enfin comme toujours avec Steinbeck les critiques sont tendres et pleines d’amour pour ces marginaux pour qui la vie est bien plus importante que le travail.


  • > Tortilla Flat  4 octobre 2005, par le dez sylvain
    Votre analyse de l’oeuvre de Steinbeck est bien écrite quoiqu’un peu succinte.C’est un bon début, persévérez !
    Répondre à ce message
  • Re : Tortilla Flat - John Steinbeck  2 juin 2002
    Steinbeck nous parle de chose qui, on a l’impression, se passe directement avec lui.
    Il vit a coté de ses héros, en voisin se cachant derrière ses rideaux...
    Répondre à ce message
  • Re : Tortilla Flat - John Steinbeck  18 mai 2002
    oui c ’est une bonne analyse de cette oeuvre qu’est tortilla flat merci
    Répondre à ce message