Tombouctou de Paul Auster

Tombouctou

Le jeudi 20 mai 2004 par catherinem

Tombouctou, c’est un endroit un peu magique, un endroit où tout semble calme et où il n’existe pas de soucis. Un endroit que Willy va enfin rejoindre, après cette longue maladie pleine de glaires et de toux déchirante, apothéose d’une vie déjà peu réussie.

La seule chose que Willy a bien réussi, c’est Mr Bones, qui est très intelligent au vu de sa condition, qui comprend tout ou presque de ce qu’on lui dit. Il ne lui manquerait plus que le parler pour qu’il soit presque humain. Mr Bones est un chien, et actuellement il est déprimé : son maître s’en va et lui reste, tout seul, abandonné avec la peur de finir en pâté dans un restaurant chinois, on l’a suffisamment averti...

Willy est mort, Mr Bones s’est effondré sur ses pattes de derrière, atterré. Il sait que ça ne peut pas durer, il faut qu’il se ressaisisse s’il veut ne pas y passer à son tour. Suit alors une longue vie d’errance, de faim, de peur, entrecoupée de purs moments d’extase avec d’autres humains en qui il apprend à faire confiance. Mais il est dit que personne ne peut lui apporter le soutien tel qu’il l’a eu avec Willy. Et même si celui ci lui parle de temps en temps, comme une voix intérieure, et lui dit de se secouer les puces au lieu de se plaindre, Mr Bones a de moins en moins de ressort. Et quand en plus la voix lui annonce qu’il sera admis à Tombouctou...Vivre ou mourir...Mourir ou vivre...