The silent miaow de Paul Gallico

Manuel à l’usage des chatons, chats de gouttière et chats sans domicile fixe

The silent miaow

Le mercredi 29 septembre 2004 par Sheherazade

Imaginez : vous êtes éditeur et un matin, vous découvrez un manuscrit écrit en langue féline. Après un moment d’étonnement, vous finissez par comprendre les clés de ce langage subtil et vous découvrez alors un livre joliment écrit par une certaine Cica (prononcez Tsi-Tsa).

Cette aventure est arrivée au journaliste-écrivain Paul Gallico ; avec l’aide précieuse de cette charmante collaboratrice et de la non moins charmante photographe Suzanne Szasz, il a retranscrit en langage clair pour les êtres fort limités que sont les humains, un sympathique manuel pour éduquer les chatons et autres chats ayant éventuellement décidé d’adopter cette engeance inférieure, tellement aisée à duper que cela en perd un peu de sa saveur.

Ce livre est un typique exemple d’anthropomorphisme littéraire. Paul Gallico fait parler la jolie Cica (prononcez Tsi-Tsa), comme si c’était réellement la chatte qui avait rédigé le manuel. C’est tendre, plein d’humour, un peu condescendant à l’égard des humains bien entendu. On sent bien que la chatte nous accepte parce qu’elle ne peut faire autrement, puisqu’elle a décidé d’avoir un domicile et des esclaves bien à elle.

Les jolies photos de Suzanne Szasz offrent une série de mimiques attendrissantes de la chatte depuis son plus jeune âge jusqu’à ce qu’elle devienne elle-même la maman d’une portée de chatons aussi mignons qu’elle à qui elle dispense ses conseils pour mettre les humains au pas le plus rapidement possible. Et comme elle le dit si bien "N’oubliez jamais que ce qu’un singe peut faire, le chat le fait beaucoup mieux mais n’en fait pas tout un plat" !

Je dédie ce livre à tous les amoureux des chats, à tous leurs esclaves dont je suis et surtout à notre webmaster qui les adore ;-)