Tendre Jeudi de John Steinbeck

Tendre Jeudi

Le lundi 10 février 2003 par Dadoo

Dans la rue de la Sardine, la guerre a laissé des traces : il n’y a plus de sardines et Doc traîne un gros cafard qui l’empêche d’écrire sa thèse sur les étoiles de mer. Ses amis vont essayer de l’aider... mais ce ne sera pas simple.

Suzy vient de débarquer dans le coin. Un peu paumée elle s’installe au bordel bien que la tenancière soit persuadée qu’elle ne collera pas au profil recherché.

Entre ces deux êtres tout le bled va tenter de créer une histoire d’amour... mais ce n’est pas si simple.

Ce roman tout en tendresse de Steinbeck ressemble un peu à Tortilla Flat : les amis de Doc sont des insouciants un peu simples qui aiment voir la vie du bon côté. C’est néammoins beaucoup plus calme... comme un pastel...