Tanamera de Noël Barber

Le dimanche 28 novembre 2004 par Mimi

Histoire d’amour entre deux adolescents qui malheureusement pour eux vivent à Singapour dans les années d’avant guerre et dans un contexte de conventions sociales et coloniales rigides. Johnie est le rejeton d’une riche famille de planteurs d’hévéas, Julie est la fille d’un milliardaire chinois : familles amies, mais pour qui l’idée d’un mariage entre leurs enfants est une atteinte à leur respectabilité.

L’un épouse donc une anglaise qui détestera d’emblée la Malaisie, l’autre sera envoyée aux Etats-unis. La guerre va bouleverser ces conventions et amener une heureuse issue à cette histoire. Il s’agit bien, en effet, d’une "histoire", simplement, qui peut même sembler un tantinet à l’eau de rose, en dépit de la peinture en toile de fond de la Malaisie, sur quelques décennies.

Le roman évoque après le climat de colonisation, la guerre et l’horreur de l’occupation Japonaise, puis la montée d’un communisme pareil à lui-même, basé sur le mensonge, et enfin l’évolution de cette société vers une plus grande liberté d’esprit. Sans que rien dans ce livre ne soit très fort, la lecture en est assez agréable.