Sept jours pour une éternité... de Marc Levy

Sept jours pour une éternité...

Le jeudi 16 juin 2005

Ce livre fut le deuxième que j’ai englouti (car il n’y a pas d’autre mot). Après avoir terminé cette histoire que je qualifierai de fantastique, il me tardait de lire le suivant. Le prochain fut "la prochaine fois". Pour répondre aux critiques exagérées d’un lecteur inconnu, je lui dirai que s’il ne s’est pas arrêté au cours de sa lecture c’est parce qu’il n’avait qu’une envie, connaître la fin.

S’il est si doué pour critiquer cette histoire, il ne lui reste maintenant plus qu’à en écrire une à son tour. Et nous pourrons nous permettre d’évaluer son travail.

Car si Marc Levy a une imagination merveilleuse, il réussit aussi a nous captiver et à nous plonger dans ses récits.


  • Sept jours pour une éternité...  21 mai 2008, par alex
    Sept jours pour une éternité... Je trouve ce titre extraordinaire : un titre qui évoque le changement et la différence : 2 thèmes que je trouve forts et passionnants. Et quand j’ai vu le résumé de l’histoire sur la quatrième de couverture : je l’ai acheté et je l’ai lu d’une traite ! Au cours de cette lecture, Marc Levy a relevé 2 grands défis : me faire lire et me faire aimer lire. Car en effet, Lucas et Zofia sont 2 personnages très attachants et très représentatifs des couples que l’on peut rencontrer. Au delà de la différence, l’ange et le démon se portent les plus beaux et les plus rares sentiments qui existent : l’amour, la confiance et la compréhension. Et ils nous portent également dans leur monde de tendresse dont on ne voudrait jamais partir. C’est pourquoi je pense que ce livre mêlé d’amour et d’humour est une source de joie et de plaisir pour tous les lecteurs !!! Lisez-le !
    Répondre à ce message
  • Sept jours pour une éternité...  25 août 2007, par Evelyne Nadia
    "Sept jours pour une éternité" m’a littéralement transporté dans un univers que moi-même, je ne connaissais pas très bien : lire un livre, tout simplement. Si un jour, on m’avait dit que la lecture me passionnerait, je dirais que non. Comme quoi, il suffit d’un simple titre pour m’avoir permis de l’ouvrir et de le terminer. Merci à Marc LEVY pour une soirée angélique, entre le bien et le mal.
    Répondre à ce message
  • > Sept jours pour une éternité...  16 juin 2005, par bastet
    oui c’est fou ce qu’il a comme imagination, marc levy ... il vient d’ailleurs d’écrire une suite à son premier livre ! vous parliez d’imagination ?
    Répondre à ce message