Sans feu ni lieu de Fred Vargas

Sans feu ni lieu

Le samedi 18 décembre 2004 par Dadoo

Quand l’idiot du village se trouve au milieu d’une série de crimes, ça s’annonce mal pour son matricule. Heureusement il parvient à trouver la Vieille Marthe qui s’était occupé de lui il y a plusieurs années et cette dernière connait bien Kehlweiler, un ancien du ministère de l’intérieur.

Le voici caché dans la vieille baraque où se trouvent les trois évangélistes déjà croisés dans Debout les morts. A eux quatre ils vont tout mettre en branle pour trouver celui qui tire les ficelles.

Les héros de Fred Vargas sont très sympatiques : ils ont tous les défauts du monde et beaucoup de mal avec le monde réel. Mais grâce à leur énorme humanité ils parviennent à leurs fins dans de trépidantes aventures.

Sans feu ni lieu est un polar classique qu’il est impossible de lâcher une fois qu’on est dedans. On en retire peut être pas grand chose mais le plaisir de la lecture se suffit sans doute à lui même !