Rue des boutiques obscures de Patrick Modiano

Rue des boutiques obscures

Le jeudi 28 avril 2005 par bouquinovore

Comment faire lorsque l’on a été expulsé de sa vie, lorsque sa vie a été pulvérisée, comment faire pour en rassembler les morceaux, comment faire pour reconstruire, puis pour réintégrer une existence volatilisée ?

Guy Roland s’appelle ainsi, mais il sait que ce n’est pas son vrai nom. Ou plutôt, il ne sait pas si c’est son vrai nom, mais c’est très peu probable. En fait, cet homme ne sait rien de lui-même. Rien. Amnésique, il tente de retrouver une identité, et puis de revoir les gens qu’il a fréquentés, aimés aussi...

Roman policier, mais roman habité... Des personnages qui ont une épaisseur, une histoire simple, comme un fil qui traverse les ténèbres, et dans l’ombre de petites lumières, ces hommes, ces femmes, qui font partie du passé du héros, et qui vont peut-être un jour briller suffisamment pour casser l’obscurité...

"Rue des Boutiques Obscures" a obtenu le Prix Goncourt 1978.


  • > Rue des boutiques obscures  3 août 2005, par mirouf
    vous n’auriez pas pu faire un résumé complet. merci
    Répondre à ce message
    • > Rue des boutiques obscures 4 août 2005, par bastet
      personnellement, je trouve le résumé de "bouquinovore" excellent : clair, concis, intriguant, donnant réellement envie de lire le livre... ce que vous devriez faire plutôt que souhaiter un résumé complet qui ne vous donnera de toute façon pas le sens du roman
      Répondre à ce message