Rouge Brésil de Jean-Christophe Rufin

L’aventure de la France antarctique à Rio de Janeiro

Rouge Brésil

Le jeudi 14 août 2003 par Dadoo

Just et Colombe sont deux orphelins imprégnés des préceptes de la Renaissance. Leur tante (acariâtre comme il se doit) les livre à une capitaine au long cours qui recherche des enfants pour "truchements" lors de son installation au Brésil. Just et Colombe se retrouvent embarqués dans la fondation d’une France antarctique dans la baie de Rio.

Jean-Christophe Rufin a obtenu le prix Goncourt en 2001 pour ce roman se basant sur une histoire méconnue. Il décrit le Brésil, les indiens qui y habitent et les colons qui s’y installent avec beacoup de chaleur et d’humanité. Les décors semblent somptueux. On comprend que les libraires se soient frottés les mains quand il a reçu son prestigieux prix : enfin un Goncourt que les gens normaux peuvent lire !

Il n’empêche qu’on ne ressort pas forcément enthousiasmé de cette lecture. Les personnages sont finalement un peu trop caricaturaux et l’intrigue se contente d’accumuler les péripéties sans un véritable souffle épique.

Il reste le plaisir de découvrir cette histoire étonnante et celui de voir comment Jean-Christophe Rufin en fait un laboratoire des guerres de religion naissantes.

Du même auteur j’ai largement préféré : l’Abyssin et surtout Asmara et les causes perdues


  • > Rouge Brésil  19 juin 2004, par bastet
    ton analyse du roman est très bonne, j’aimerais aussi ajouter qu’à force d’avoir mêlé plusieurs situations historiques, on se retrouve dans un livre à la trame un peu difficile à suivre à force de vouloir tout raconter
    Répondre à ce message