Raison et Sentiment de Jane Austen

Raison et Sentiment

Le mardi 11 mars 2003 par Feline

A la mort de leur mari et père, Mrs Dashwood et ses trois filles, Elinor, Marianne et Margaret, sont contraintes de quitter leur précieuse demeure, que son beau-fils, fils d’un premier mariage de feu Mr Dashwood, et sa belle-fille se sont appropriée. Elles s’installeront dans un cottage du Devonshire, gracieusement mis à leur disposition par un lointain cousin.

Le roman s’attache essentiellement aux deux ainées, Elinor et Marianne, dont nous suivons les péripéties amoureuses. Elinor, sage, réflechie et responsable (la Raison du titre) éprouve de tendres sentiments pour le frère de sa belle-soeur, Edward Ferrars, sentiments réciproques. Mais une différence de fortune, en défaveur de la belle, et l’engagement du jeune homme avec une cousine, frivole et écervelée, mettra à mal ces projets.

Marianne, elle, se laissera séduire par le don juan local, sir Willoughby, qui lui promettra monts et merveilles. Avant de la rejeter d’une manière brutale et peu cavalière.

C’est alors que débutera le combat entre la Raison, incarnée par Elinor, et le Sentiment, incarné par Marianne, qui donne son titre au roman. La raison finira bien évidemment par triompher.

Considérée comme une référence par tous les plus grands écrivains anglais, je me suis décidée à lire ce premier livre de Jane Austen. Si il peut être considéré comme de la lecture typiquement féminine et romantique, il n’en demeure pas moins une véritable satire de la bourgeoisie anglaise du 18ème siècle et de l’institution du mariage. Le mariage qui revet davantage les formes d’un contrat et d’une négociation que d’un acte motivé par une profonde affection.

Jane Austen m’a conquise et elle mérite amplement ses galons d’écrivain majeur de la littérature anglaise. Je conseille vivement la lecture de cet auteur, même si parfois les sentiments et les principes mis en oeuvre nous sont parfaitement étrangers et difficilement compréhensibles. Mais n’est-ce pas le cas de tout roman écrit au 19ème siècle et même au début du 20ème ?


  • > Raison et Sentiment  13 septembre 2004, par Mulier Anne
    Chère féline, Je tenais juste à vous dire que j’ai vu ce film, une vingtaine de fois, je pense et je ne me lasse pas de de le revoir encore et encore.... En ce moment même j’ai choisi ce film sur canal+ emotion. Je pense que c’est mon côté grande romantique qui parle. C’est un film qui mérite amplement que l’on parle de lui... Merci pour cet article. Anne
    Répondre à ce message
  • > Raison et Sentiment  14 mars 2004, par Ariane
    Dans cet article, vous indiquez que "Raison et Sentiment" est le 1er livre de Jane Austen. Or c’est faux, ce roman a bien été publié en premier mais l’essentiel de "Orgueil et Préjugé" a été rédigé bien avant "R&S". Cette information peut paraître dénué d’intérêt mais Jane Austen ne pouvait écrire "Orgueil et Préjugé" que dans sa prime jeunesse ou elle nourissait l’espoir de l’amour, ce qui n’est pas le cas dans "Raison et Sentiment".
    Répondre à ce message
    • > Raison et Sentiment 25 mars 2004, par bastet

      je crains bien que ce soit Féline qui ait raison, chère Ariane. "Raison et Sentiments" fut écrit en 1797 bien avant "Orgueil et préjugés". Le premier "jet" du roman s’intitulait "Elinor & Marianne " et Austen l’avait rédigé à 20 ans ; cette première version revêtait la forme d’un recueil de lettres et Jane Austen en fit la lecture à sa famille qui l’encouragea à le réécrire sous forme de roman.

      Avec "Orgueil et Sentiments" Jane Austen rencontra d’autres problèmes : son éditeur considérait certaines scènes d’amour beaucoup trop osées pour l’époque et souhaitait qu’elle corrige le roman, ce qu’elle refusa. Lorsqu’elle apprit que l’éditeur en ferait lui même les corrections, elle refusa que son nom soit associé au roman. Lorsqu’elle mourut en 1817, âgée de 41 ans, c’est son frère Henry Austen qui fit connaître les droits de Jane sur tous les romans qui avaient été publiés. Sir Walter Scott, qui avait lu "Emma", lui rendit hommange dans son journal.


      Répondre à ce message