Quatre Valets et une Dame de Paul Colize

Quatre Valets et une Dame

Le lundi 11 juillet 2005 par Sheherazade

Avec une régularité de métronome, Antoine Lagarde rend visite à son père comme il en a l’habitude. Il pense aux petits rituels qu’ils partageront comme à l’accoutumée, sauf que cette fois, le père Lagarde ne partagera plus grand-chose car il est mort. Assassiné de plusieurs coups de couteau.

En discutant avec l’une de ses sœurs, le jeune Lagarde apprend que leur père semblait agir mystérieusement les derniers temps, comme s’il avait quelque chose à cacher. Venu récupérer son portable dans l’appartement paternel, Antoine découvre une carte à jouer. Le Valet de Pique.

Le premier des quatre valets. Et le premier pas d’Antoine vers les problèmes. Des gros problèmes.

Dans ce polar parfois glauque, aux descriptions tour à tour cyniques et drôles, certains passages sont dignes de Simenon. Le personnage principal n’est pas exactement attachant, il est méprisant et cynique à l’égard du genre humain, a des opinions tranchées sur le monde qui l’entoure.

Ceci dit, Paul Colize ne louche pas nécessairement vers ses aînés ; son style est personnel, certains passages laissent le souffle court au lecteur.

Mais ce qui est le signe d’un bon bouquin est qu’une fois commencé, plus moyen de le lâcher. Les personnages sont décrits avec un excellent sens de l’observation et du détail.

Avant de devenir écrivain, Paul Colize était grand amateur de polars. C’est un jeune auteur belge, peu connu à l’heure actuelle par les non-initiés. J’ai eu la grande chance, ayant été brièvement membre du site pol’artnoir, de recevoir une copie de ce roman. J’ai enfin eu le temps de le lire, et j’ai envie de relire certains passages afin de me replonger dans l’ ambiance de cette vengeance implacable. En général je réserve le privilège de la relecture d’un polar ou d’extraits de polars à ma grande copine Agatha Christie, mais là j’ai envie de faire une toute petite exception, ainsi que de faire connaître cet auteur autour de moi.

A ceux qui ont envie de découvrir un style d’écriture cynique et original, plein d’humour (noir, évidemment) mais aussi de drames, je conseille d’aller sur le site pol’artnoir - site intéressant qui permet aux amateurs du genre d’exprimer leurs opinions sur livres et auteurs de polars et thrillers, ainsi que découvrir de nouveaux auteurs tels que celui cité ici.

Afin de mieux connaître Paul Colize et ses romans, ainsi que pour commander ce «  Quatre Valets et une Dame  », voir aussi le site www.unepassion.be