Pulp de Charles Bukowski

Les enquêtes de Nick Belane, privé minable et alcoolique

Pulp

Le samedi 29 novembre 2003 par Dadoo

Nick Belane est un privé raté et un homme raté. Il le sait mais sait qu’il n’aurait pas pu faire autre chose. Quand ces réflexions sont trop douloureuses il part aux champs de courses ou cherche un bar pour boire et se battre. Quand la Grande Faucheuse vient l’engager pour rechercher Louis Ferdinand Céline, le rythme de sa vie s’accélère.

Si ce n’était pas suffisant il se retrouve aussi obligé de trouver un "moineau écarlate" et de débarasser un pauvre entrepeneur des pompes funèbres d’une bombe sexuelle venue de l’espace... Bref ce n’est pas simple !

Au fur et à mesure, sans qu’on comprenne bien la méthode, Belane va résoudre l’ensemble de ces enquêtes avec un détachement non dénué de talent. De toutes façons quand ça ne marche pas il se réfugie dans l’alcool et attend que les affaires reprennent.

Bukowski semble beaucoup s’amuser à plagier le style et l’atmosphère des romans de gare. Le bureau de Belane ressemble vraiment à l’archétype du bureau du privé-poivrot standard. Par contre les réflexions plus ou moins alcoolisées de Belane font ressortir une vision un peu nihiliste de la vie, qui sonne avec beaucoup de justesse.