Prisonniers du paradis de Arto Paasilinna

Prisonniers du paradis

Le jeudi 28 novembre 2002 par catherinem

Un avion pris dans une tempête, un moteur qui prend feu, un amerissage forcé. A son bord, des bûcherons finlandais, des infirmières et leurs stérilets, des hotesses de l’air et un écrivain. Bref une cinquantaine de personnes, qui se retrouvent sur une île apparemment déserte et contraintes à apprendre à vivre ensemble sur cette terre inhospitalière.

Ce qui n’est manifestement pas facile. Mais bon, après une pose en chaine de stérilets (c’est que passé un certain temps...il faut se trouver des distractions...) on apprend à faire un frigo par 40°, à fabriquer de la gnôle, à construire une maison sur pilotis, à chasser le singe domestique...et à tenter de se faire repérer par satellite pour rejoindre la civilisation, idée qui n’enthousiasme pas tout le monde...

Sous ses dehors farfelus, ce roman est avant tout une critique de notre monde moderne ou tout perd de sa véracité, et une explication de la complexité d’organiser un groupe en société cohérente.
  • Re : Prisonniers du paradis - Arto Paasilinna  1er décembre 2002
    Livre moins brillant que Le lièvre de Vatanen, il n’en reste pas moins un très beau roman...
    Tous ces nordiques perdus sur une île déserte vont trouver un moyen original de se faire secourir... en même temps souhaitent-ils vraiment se faire secourir... ?
    Répondre à ce message