Prends garde au loup de Yann Queffélec

Prends garde au loup

Le vendredi 2 août 2002 par catherinem

Jeune, Toni est amoureux de Mai. Les années passent, et Toni est toujours amoureux. Le monde pourrait s’écrouler, Toni resterait amoureux de Mai. Qui pourtant le fait tourner en bourrique. Voire pire.

Entre ses parents déchirés et Julius l’éternel séducteur, Toni a manifestement du mal à garder le contrôle de ses sentiments.

Un roman qui commence comme une histoire d’amour classique, et puis qui dégénère, trop de tension, trop d’espoirs toujours déçus, et voilà comment les choses s’enchainent jusqu’à la démence.

Il n’est pas forcément facile de rester concentré jusqu’à la fin, mais ça reste agréable à lire.