Pourrais-je changer le monde ? de Les lectures

Le mardi 19 novembre 2002

Observant tous les notions,
pensant a tout ce qui nous entoure
et penser de ce que cet entourage pense
poser des questions
sur notre vie ,nos décisions
la raison de notre existence
c’est inexplicable
...

le fait de se sentir inférieur
le fait d’être raciste au point de tuer
et aussi d’avoir l’envie a des choses
que d’autres se dégoûte de ces choses
c’est drôle de voir les gens se trier
comme naturellement :
économistes ,peintres ,poètes ,mathématiciens,
médecins ,bénévoles ,politiciens, chômeurs...
la division des voyou, poli ,Obsédé, gentil ,alcoolique,
changer du meilleur vers le pire ou le contraire
c ’est fou de subir le fait de naître sans le recommander
et subir les influences de l’environnement ,et même obligé a vivre la vie !
avec les notions de la peur ,de la mort...
avec c’est mots brillants comme fidélité, orgueil, dignité
avec les mots délicieux comme argent ,fortune ,pétrole
et des mots sombres comme pauvreté ,misère ,esclave ,immigration ,frustration...
des mots séduisantes ,drogue ,vie à la bohème, aventure.....
des mots choquantes comme police ,réalité, hôpital et vérité
des mots fausses comme vie ,rose, destin glorieux après des année de fatigues
il y à aussi des mot difficile ,patience et foi, solidarité
et autres sans aucun sens comme rien
d’autre dégoûtantes comme pédophilie ,viol, sexe
d’autre qui font peur ,sida, enfer.....
et aussi des mots relatifs comme beaux, merveilleux, respect
...............y on à tant de mots que l’homme doit savoir ou pratiquer parfois sans même
le savoir après avoir été né sans le demander ou l’approuver
puis les ennuient commencent et les questions viennent
sa nature ne lui permet pas de dormir heureux car il est toujours pas satisfait.
même lorsqu’il dort il rêve !!!!
son cerveau ou son privilège fonctionne !
il est évident qu’il fonctionne mais ce n’est pas sure qu’il fonctionne juste
il se confronte chaque nuit avec la conscience qui elle le torture de ses questions, ses rappels
et ses remarques menaçants .Et le cerveau l’ignore, il fonctionne encore et cherche les moyens les plus
faciles a satisfaire ses ambitions dégoûtantes ou respectueuses qu’elles soient.
il regrette mais cela ne lui prend que quelques fractions de secondes
puis il continu son marathon vers les médailles qui ne servent à rien d’or qu’elles
soient ou d’argent et il commence a citer ses excuse bidons
il en a autant et il peu créer une infinité d’arguments pour justifié
ses fautes et ses faux chemins où il coure
et a force d’en cité et faute de sa faible personnalité il finit par les croire
et comme touché d’amnésie il s’arrête parfois un bout de chemin mais pas pour trouver son souffle ou
de renouveler son énergie ,mais c’est plutôt pour subir les sourires moqueuses et froides
de ses amis ! Alors il recommence sa course pour éloigner les remords,
en entendant de la musique
on regardant les comédies
il rit, il rigole tout en sachant au fond de lui qu’il rit sur lui même
qu’au fait le comédien imite ses geste sans exagération
il se dirige vers d’autres cieux cherchant la beauté aveugler par son propre esprit
il chercher le relaxe
dans d’autres cultures que la sienne ,là ou il a subi le fait de naître
il cherche le yoga et non la fois, il cherche la jouissance et non la satisfaction, il cherche
l’appréciation et non la confiance en soit .D’ailleurs, souvent ils ne sait pas se qu’il cherche
il dis qu’il se trouve dans une confusion et qu’il ne comprend plus rien de la vie
il dis que c’est pas de sa faute de naître
et que c’est pas sa faute d’exister dans un tel environnement
il attire la pitié
quelle bon acteur l’être humain !
il a affolé Satan par ses ruses et ses comportementsv il a montrer a DIEU le mal qu’il est capable de faire
et le sens négatif la où il exploite son cadeau(le cerveau)
il a peur de l’éloignement d’une garce ,de la coupure d’électricité ,des mots des autres
mais pas de DIEU.
il a peur de passer la nuit sans bouffe mais il n’a pas peur d’être cuit une éternité
Est-il fort à ce point ?
Absolument pas
il néglige sa force
il l’exerce à d’autres choses moins rentables
il est paresseux
parfois il se pose des questions sur sa situation actuelle
mais très vite il renonce faisant tout pour facilité la fuite
n’est il pas tel un criminel demandé a l’exécution en publique ?


je déteste la guerre
parfois je l’aime
car je ne peu pas m’en passer de la télévision
je l’aime à cause de la mode
à cause des gestes grands comme les mots grand qu’elle montre ,c’est tout.
et rarement
pour apprécier la force des vaincus, leur résistance quotidienne et surtout leur PATIENCE.
l’être humain et impatient
et curieusement ,ma pitié se déraille vers ses voyageurs
qui quittent leur pays misérable et souffrant
il à du manque, il a besoin d’aide
besoin d’eux
en réalité se sont les lâches qui n’ont pas pu résisté et succomber au charme artificiel
de la civilisation occidental
et avec une mentalité purement marginalisé et immature. Ils se demande pour quoi le racisme
a il exister ?
n’est ce pas de jalousie pour la race mère de l’apparition de ses comportement irrésistibles ?
ou de ces parasite qui polirent la civilisation avec maladresse
et ils acceptent le travail n’importe où, et avec plaisir en plus ,car il est charmé du lieu
et même du design des poubelles
il est fasciné par la facilité d’avoir une femme disponible
et d’avoir beaucoup de bouffe a prix très bas
et de pouvoir se promener a des espaces verts librement !
n’est il pas un être humain qui a pris la décision d’en faire ces espaces ?
ils se sou estiment et croient que jamais ils ne peuvent atteindre un tel degré de développement
mais ils le souhaitent comme même car ils ne savent pratiquement que souhaiter
et souhaiter beaucoup de choses
comme ils savent aussi pleurnicher et il savent choisir quelqu’un qui prends
des décision à leur place ,et applaudissent comme si convaincu ,comme satisfaits
de ce que leur arrive !
et demander de rendre service aux étrangers qui les préfèrent à leur frères
N’est ce pas ça le vrai racisme ?,,,,,
finalement ils savent beaucoup de choses, c ’est bien
Non ce n’est pas bien car mieux vaut être ignorant dans ce cas.


  • > Pourrais-je changer le monde ?  17 octobre 2004, par L’ANGE BLANC
    Oui nous pouvons changer le monde en BIEN...puisque nous sommes capable du meilleur comme du pire...tout dépend de notre niveau de lucidité, de conscience et surtout de se que nous voulons être... Quand au mal avant de le voir chez les autres, voyons le en nous, humblement acceptons que nous sommes créateur du mal et que pour le vaincre une seule solution le combattre quand au mal que font les autres, c’est a eux même de le vaincre, on ne peux le faire que pour nous même on appelle cela existentialisme...par contre par nos actes exemplaires d’amour, de bonté de générosités, de changement de rayonnement d’amour universel nous pouvons si je puis dire influencer d’autres êtres a changer en Bien vaincre le mal dont-ils sont porteur... enfin ceci est ma réflexion personnelle... Vos réflexions sur le sujet m’interessent, merci d’avance pour vos réponses.
    Répondre à ce message
  • Pourais-tu changer le monde ?  20 novembre 2002
    Je ne sais pas..... mais ce qui est certain c’est que tu disposes d’une faculté créatrice et un sens critique de génie qui pourraient bien t’être utiles dans ta colossale entreprise !
    Ton texte m’a touché par la simplicité de l’écriture et en même temps par la profondeur des propos que même tes énormes lacunes en matière d’orthographe n’arrivent pas à gâcher. Ton style est unique en son genre.
    Il paraît que la frontière entre génie et folie est mince.... De quel camps fais-tu partie ? Certainement te situes-tu juste entre les deux !
    Quel est le secret d’une telle lucidité qui n’épargne rien ni personne ?
    Eclaire-moi.....
    A bon entendeur,salut !
    Répondre à ce message