Nemesis de Agatha Christie

Miss Marple en excursion

Nemesis

Le mardi 23 mars 2004 par Sheherazade

Une quête de la vérité à travers l’Angleterre des Manoirs et Jardins, décor bucolique s’il en est, mais qui est loin d’apporter une image rassurante au lecteur. Il y a quelques années, au cours d’un voyage aux Caraïbes, Jane Marple a découvert un assassin particulièrement habile ; elle fut aidée dans son enquête par le multi-millionnaire ronchonnant, Jason Rafiel. Leur nom de code à l’époque était Nemesis.

La vieille dame, détective amateur, tout en tricotant, repense à St.Mary-Mead à cette aventure car elle vient d’apprendre le décès de Jason Rafiel ; de plus elle a reçu une lettre de ses avouées lui demandant de mettre une fois encore ses talents au service de la justice.

Et sur ces mystérieuses paroles, sans autre explication, Miss Marple se voit offrir un voyage tous frais payés à travers l’Angleterre des Demeures & Jardins.

A bord du luxueux autocar, notre amie observe ses 13 compagnons de voyage, mélange typique de ce style d’excursions (une vieille tante et sa nièce, des amies voyageant ensemble, une directrice d’école à la retraite, un vieux professeur, sans oublier les classiques Américains, que la Reine du Crime aime à caricaturer !).

Bref une panoplie tout ce qui a de plus caractéristique et Miss Marple se demande si c’est parmi eux que se cache l’assassin que Rafiel lui a demandé de découvrir. Comment obtenir des indices ? A qui se fier ? Décidément, Rafiel semble lui avoir confié une mission impossible et la si patiente "Tante Jane" est réellement exaspérée.

Pourtant, petit à petit en cours de voyage l’écheveau va se défaire lentement mais sûrement. Chaque étape de ce voyage va la rapprocher de la tâche qui lui a été confiée.

Elle sera même invitée à passer quelques jours chez Mrs. Glynne et ses soeurs Clotilde et Anthea Bradbury-Scott, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles ont l’air assez étrange et l’ambiance de leur demeure est étouffante.

Jane Marple, en entendant l’histoire de leur pupille Verity Hunt, réalise que le jeune homme accusé de son meurtre est Michael Rafiel, le fils du multi-millionaire et que sa tâche à elle est de découvrir s’il est ou non innocent.

Miss Temple, la directrice retraitée, qui lui avait raconté l’histoire de la jeune fille, est victime d’un accident, dont Miss Marple a tôt fait de comprendre qu’il s’agit d’un nouveau crime. Pour découvrir le vrai coupable et innocenter Michael, il lui faudra user d’un stratagème qui mettra sa vie même en danger.

Pour moi, Nemesis est l’une des enquêtes les plus passionnantes de Miss Marple et certainement ma préférée, tant pour l’atmosphère qui se dégage du roman que pour la description des personnages et des lieux. Le mystère reste total jusqu’à la dernière page ; l’ambiance est souvent très inquiétante et l’on s’attend à voir surgir un meurtrier à tout moment au détour d’un massif de rhododendrons !

Chaque membre du voyage n’est pas ce qu’il semble être.