Mr Vertigo de Paul Auster

Un chemin semé d’embûches pour un petit garçon

Mr Vertigo

Le dimanche 27 juillet 2003 par Feline

Le jeune Walter est sorti de sa vie misérable entre un oncle violent et sa femme indifférente et amorphe par Maître Yehudi. Le jeune homme promet de lui apprendre à voler avant ses douze ans, et si cela ne se passait pas comme prévu, le jeune Walt pourrait lui couper la tête.

Fort de cette promesse et désireux d’une vie meilleure, le garçonnet le suit jusqu’au Kansas, où il fait connaissance avec sa nouvelle famille : Maman Sioux, une grosse et vieille indienne, célèbre dans sa jeunesse, et Esope, un jeune noir au corps difforme mais à l’intelligence inégalable. Les trois premières années furent éprouvantes pour Walt, à qui le maître infligea de dures épreuves. Mais il découvrit également l’amour et la chaleur d’une famille, aussi atypique soit-elle. Puis le miracle se produit : Walt perce le secret de la lévitation. S’ensuit une série de tournée triomphales, jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge adulte et qu’il soit contraint de redescendre sur terre...

Encore une fois, Paul Auster met en scène un destin hors du commun, un chemin semé d’embûches pour ce petit garçon. Un chemin qui alterne périodes noires et moments d’intenses bonheurs. Mais au bout du compte, l’espoir est toujours présent. Je comprends que les éditeurs soulignent que les modèles de Paul Auster sont Grimm et Andersen. Quel beau conte, il nous offre.

C’est le troisième roman de l’écrivain que je lis et mon admiration va croissante. J’ai légèrement préféré "Moon Palace" bien que celui m’ait tout autant captivé et passionné. Paul Auster est décidément un merveilleux conteur. Et il a l’art de créer des personnages hors normes, complètement loufoques mais si attachants.