Mozart assassiné de René Fallet

Le samedi 15 février 2003 par catherinem

Norbert Et Carole sont mariés, mais l’enthousiasme n’est plus au rendez-vous. Ils partent à la pèche avec un vieil ami de Norbert, Wilfrid. Alléché par la vue d’une grosse truite, Norbert monte sur un promontoire et glisse...et se tue.

Qui voudra croire leur version des faits ? Wilfrid et Carole, désespérés, prennent la fuite. Entre eux règne un climat d’animosité engendré par les conditions stressantes auxquelles ils sont soumis. Mais ils apprennent peu à peu à se connaitre sans l’intermédiaire de Norbert, puis à s’aimer...C’est là vraiment que les choses deviennent terribles : on les accusait du meurtre de Norbert parce qu’on les pensait amants, que va-t-il advenir d’eux maintenant qu’ils le sont vraiment ?

Un roman sans rien de bien particulier jusqu’aux toutes dernières pages. On voudrait naturellement qu’il s’en sortent et puis finalement on se demande si le contraire n’aurait pas mieux valu...