Mort à Deptford de Anthony Burgess

A Dead man in Deptford

Mort à Deptford

Le dimanche 23 mai 2004 par Sheherazade

Burgess a toujours adoré la littérature et la langue anglaises, dont il fut un digne représentant en tant qu’écrivain. Ce livre dédié à Christopher (Kit) Marlowe, génie littéraire et "mauvais garçon" notoire est un exemple de ces goûts littéraires et un sympathique hommage à un artiste souvent méconnu.

Kit Marlowe a été assassiné au cours d’une querelle de taverne dans des circonstances troublantes dans le quartier de Deptford il y a 400 ans. Une des raisons avancées pour cet assassinat mystérieux est que Christopher Marlowe aurait été piégé, étant en réalité un espion au service de sa Majesté Elisabeth Ière d’Angleterre. D’autres avancent la jalousie littéraire de Shakespeare et une vengeance de sa part.

L’histoire est relatée par un ami de Christopher Marlowe, dans un anglais très élisabéthain ; l’ambiance de l’époque est extrêmement bien rendue.

Le livre - qui démarre assez lentement - devient rapidement vivant au fil des pages ; malgré l’anglais un peu désuet, il n’est jamais ennuyeux et c’est dû principalement à la personnalité même de Marlowe qui adorait s’amuser ; il détestait l’hypocrisie religieuse qui régnait à son époque et dont il était une proie privilégiée en raison de son homosexualité affirmée.