Makhno et sa Juive de Joseph Kessel

Makhno et sa Juive

Le vendredi 26 juillet 2002 par Dadoo

Quand Kessel essaye de raconter l’histoire d’un bandit anarchiste d’Ukraine on se dit qu’il tiend un matériau de choix pour nous faire vibrer dans une grande fresque épique... hélas, trois fois hélas ce récit d’un acolyte de Makhno dans un café parisien nous laisse sur notre faim...

Le récit est décousu, on a même du mal à savoir qui parle. L’introduction est trop longue et finalement sans intérêt pour une simple nouvelle. Le caractère historique est pour le moins baclé et le personnage principal sans relief...

Certes Gallimard vend ce livre pour le prix modique de 2€ mais je ne suis pas sur que ça les vaille


  • Makhno et sa Juive  2 octobre 2011, par jaienviedevomir

    En faisant une recherche sur Kessel... Je tombe sur ce site... Vous êtes affligeants ! Tout n’est que haine antisémite et je comprends que la plupart d’entre vous soyez des admirateurs de cette immonde pourriture qu’était Makhno ! Vous me donnez envie de vomir ! 10 ans que nous sommes au 21ème siècle et vous êtes encore dans votre antisémitisme ! Je vais finir par me convertir au judaïsme tellement vous faites honte ! Qui plus est, Kessel est tout sauf un fabulateur ou un menteur ! Et sans aucun doute le plus grand témoin du 20ème siècle !

    Vous auriez du regarder ce documentaire sur Arte le concernant, les rares survivants de ce époque ne témoignaient pas en faveur de Makhno, mais crachaient dessus !


    Répondre à ce message
    • Makhno et sa Juive 6 mars 2013
      Personnellement j’ajoute plus de foi à l’excellent ouvrage d’Alexandre Skirda sur Nestor Makhno qu’aux vomissures de certains neostaliniens ou aux infamies d’un jeune écrivain aussi talentueux soit-il prêt à publier n’importe quel pamphlet pour se faire connaître...
      Répondre à ce message
  • > Makhno et sa Juive  28 juin 2004
    Un tissu de mensonges du moins on peut l’espérer. Makhno est décrit sous les traits d’un être particulièrement cruel, sanguinaire et on peut bien se demander sur quelles sources (je veux dire des sources sérieuses) a bien pu se baser l’auteur pour se permettre de brosser un tel portrait ?
    Répondre à ce message
  • > Makhno et sa Juive  4 janvier 2004, par Maurice

    Bonsoir. Je découvre et votre site et l’existence de la réédition par Gallimard du texte infâme de Kessel intitulé "Makhno et sa juive" que j’avais trouvé il y a plus de 20 ans chez un bouquiniste ! Ainsi Gallimard a republié en poche cette saleté ! Quelle honte ! Faut-il rappeler - ce que même les encyclopédies et autres dictionnaires pour grand public écrivent noir sur blanc - que Nestor Makhno a été un anarchiste convaincu, luttant aussi bien contre les "Blancs" et les "Rouges", essayant autant que faire ce peut de réaliser ses convictions libertaires sur le terrain. Nestor Makhno n’a jamais été antisémite ; au contraire, partout où il l’a pu il a empêché les pogromes anti juifs ! Les témoignages abondent sur ce point ; y compris dans des ouvrages pourtant critiques ! Que le stalinien ( ?) Kessel écrivent n’importe quoi, c’est une chose. Que Gallimard livre au grand public aujoud’hui ce texte sans même une présentation est une ignominie !

    Jean-François Maurice animateur de la revue "Gazogène" (consacrée à l’Art Brut, singulier, outsider ainsi qu’aux littératures marginales, de la littérature prolétarienne aux "fous littéraires")


    Répondre à ce message
    • > Makhno et sa Juive 19 octobre 2004
      Bonjours, heureux de voir que des gens réagissent à l’infâmie de Kessel et sa rééditions. J’ai moi-même envoyé une lettre d’insultes à Gallimard à propos de cette réédition. J’en profite pour vous inviter à prendre connaissance de mon site dans lequel je divulgue mes idées :http://gillesdelcuse.free.fr. Salutation.
      Répondre à ce message
      • > Makhno et sa Juive 1er novembre 2004
        faut arretr de delirer, certe voius pouvez ne pas apprecier cette nouvelle mais makno et sa juive n’a jms été dites une histoires vrai , c’est juste une nouvelle et qui est pour le mieux bien ecrite. Kessel s’est inspiré de noms réels et de faits réels mais n’a jamais insulté les veritables personnages pour autant. Quant à Gallimard, je ne vois pas pourquoi il n’auraitpas à ne pas publier la nouvelle !
        Répondre à ce message
      • > Makhno et sa Juive 1er novembre 2004, par bastet

        vous ne semblez pas avoir compris grand’chose à Joseph Kessel - tous ceux qui l’ont connu affirment qu’il était un homme généreux, qui aidait les autres.

        Ce n’est pas parce qu’une nouvelle n’est pas réussie que l’homme est infâme - il faudrait relativiser certaines idées. Et apprendre l’orthographe par la même occasion.


        Répondre à ce message
  • Re : Makhno et sa Juive - Joseph Kessel  4 décembre 2002
    contrairement à ce que vous affirmez dans votre commentaire, Makhno était loin d’être un bandit, mais plutôt un homme animé d’un véritable souffle libertaire, qui croyait en l’Homme, et qui a passé sa vie à lutter contre la tyranie bolchévique. Hommage à lui honte à vous
    Répondre à ce message
    • Re : Makhno et sa Juive - Joseph Kessel 25 août 2007, par Taxfan
      Pourquoi se préoccuper de l’opinion de ceux qui, quels que soient nos arguments, prendront plaisir à insulter Makhno ? Voilà bien une perte de temps. Leur opinion sur lui ? C’est leur donner une importance qu’ils n’ont pas, et c’est un aveu de faiblesse. Vivons nous pour les imbéciles ou pour nos amis ?
      Répondre à ce message