Magdalaine la batarde de Roberta Gellis

Maison close et enquêtes privées au XIIème siècle

Magdalaine la batarde

Le samedi 8 avril 2006 par channe01

Magdalaine est une femme libre. Pour le rester, elle exerce le métier de patronne de maison close. Une maison close où les prostituées peuvent vivre de leur métier sans courir trop de danger.La spécificité de cette maison étant que chaque femme a un handicap dans la vie qui l’aurait réduite à la mendicité voire à la mort,sans l’existence de cette maison pas comme les autres, installée juste à côté d’un prieuré dont les moines apprécient diversement leurs belles voisines.

Un émissaire du pape vient à mourir au seuil de cette maisonnée particulière et l’existence de Magdalaine et de ses filles est menacée.

Roberta Gillis nous propose un autre regard sur le moyen âge.

A la manière de Ellis Peters, pour dépeindre la même époque, le regard de femmes libres, de chevaliers et d’artisans...

Dans la ville de Londres, les intrigues politiques et religieuses imposent la prudence et la vérité n’est pas toujours là où on l’attendait.

Le ton est alerte.

Même s’il faut un peu de temps pour se familiariser avec tous les personnages et les embrouilles de l’enquête, Magdalaine est une femme à suivre plus loin dans ses aventures....

-  Roberta Gellis
-  Magdalaine la batarde
-  Editions 10/18
-  ISBN/2264041005