Madame Bovary de Gustave Flaubert

Le roman de l’ennui

Madame Bovary

Le vendredi 12 décembre 2003 par Feline

Emma s’ennuie, du début à la fin du roman, elle s’ennuie. Jeune fille vivant seule avec son père dans un village perdu au plus profond de la France, elle s’ennuie en rêvassant à sa scolarité dans un couvent parisien et aux amours décrits dans les romans. Elle rencontre Charles Bovary, médecin de la région venu soigner son père et accepte de l’épouser, croyant enfin avoir rencontré CE GRAND AMOUR auquel elle ne cesse de penser.

Mais le désenchantement arrive bien vite et Emma se retrouve prisonnière d’un mariage avec un homme médiocre et d’une vie morne loin des fastes parisiens auxquelles elles aspirait. Là commence la descente aux enfers d’Emma Bovary, qui se compromettra par de multiples liaisons et une folie dépensière. Jusqu’à l’issue fatale que nous connaissons tous.

Je voulais depuis longtemps lire ce grand classique des lettres françaises. Mais si je suis contente de l’avoir fait, j’ai éprouvé quelques difficultés à en voir le bout.

Emma Bovary m’a souvent ennuyée et j’ai parfois "sauté" quelques descriptions. Cependant, l’écriture de Flaubert frôle la perfection et l’ambiance si particulière est réellement prenante.

Beaucoup considère ce livre comme le livre de la déception amoureuse, qu’Emma serait finalement victime de l’amour. Je n’ai pas eu cette impression. J’ai plutôt eu l’impression que Madame Bovary est quelqu’un qui s’ennuie et cède à ses caprices sans réfléchir aux conséquences. Quelqu’un qui cherche un amour qu’elle a vu décrit dans les livres et qui souffre de ne pas le trouver. Pour moi, elle ne se suicide pas par chagrin d’amour mais par désespoir et ennui, par déception de la vie, qui ne correspond pas à la littérature et à ses rêves. Et aussi par son incapacité à assumer la déroute financière qu’elle a provoqué.

Ce roman est également une sévère satire de la petite bourgeoisie provinciale de l’époque, que Gustave Flaubert n’épargne pas. Il porte un regard sans concession sur une société que visiblement il n’apprécie pas.Le personnage du pharmacien Homaisi tout comme celui de Monsieur Lheureux, le commerçant véreux se révèlent au fur et à mesure du livre particulièrement ignobles.


  • Madame Bovary  12 juin 2008
    Je trouve que ce livre est superbement écrit mais vraiment pas captivant.J’ai vraiment eu du mal à le finir.
    Répondre à ce message
  • Madame Bovary  29 avril 2008

    je n’ai jamais lu un livre aussi ennuyeux !! trop long trop complexe trop vieillaux ... je n’ai pas du tout aimé et c’est pour cela que je recherche désespérément des aides sur la toile pour un commentaire littéraire (niveau 2nde) sur la mort d’emma bovary ...

    bon courage à tous


    Répondre à ce message
    • Madame Bovary 11 mai 2008, par justme
      Je suis en seconde au lycée Gay-Lussac à Limoges (en Haute-Vienne) et j’ai du faire deux commentaires sur ce texte malheureusement pas sur la mort d’Emma, mais sur sa description dans le chapitre 2 de la premiére partie ; et également dans ce chapitre sur sa rencontre avec Charles BOVARY (avec le prétexte de la cravache). Par contre je ne suis pas du tout d’accord avec ton avis sur ce livre, que je trouve passionnant et trés loin d’être ennuyeux ! En plus il est trés facil à lire est trés instructif ! En gros on peut dire que je suis entiérement d’accort avec l’éloge que Zola à fait de Madame BOVARY.
      Répondre à ce message
  • Madame Bovary  13 octobre 2007, par lapuce2972
    ce livre est morale g travail desu en cour super rien a dire
    Répondre à ce message
    • Madame Bovary 29 novembre 2007, par lucera
      oh que si à en redire,les admirateurs sont sans doute des charles et des emma j,avais 3heures d’études de ce bouquin et j’en ai dormi 2heures.l’auteur lui-meme a du dormir 4jours sur cinq mais y’avait rien à faire il n’avait pas d’inspi.
      Répondre à ce message
      • Madame Bovary 13 janvier 2008
        ouai c sla oui....
        Répondre à ce message
      • Madame Bovary 23 mars 2008
        LUcera que fais tu comme études ? cest peut etre toi qui n’avais pas dinspiration le jour la ?! cest gonflé d’avoir un jugement si superficiel et peu développé sur un livre qui fait partie d’un des piliers de la littérature francaise !
        Répondre à ce message
  • Madame Bovary  17 septembre 2006, par Myra
    J’ai commencé le livre mais vu qu’il me fesais dormir je l’ai déposé pour lire Notre Dame de Paris, mais je l’ai fini et maintenant c’est sure je mis remet d’arrache pied et j’esper que la je vais réussir à finir Madame Bovary.
    Répondre à ce message
    • Madame Bovary 19 septembre 2006, par bastet
      si vous avez été capable de finir "Notre Dame de Paris", vous arriverez à finir "Madame Bovary"
      Répondre à ce message
  • > Madame Bovary  9 octobre 2004, par manon
    Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de cette critique. Pourtant l’auteur est arrivé à exprimer des sentiments qui tout fois reste diffice à exprimer.
    Répondre à ce message
    • > Madame Bovary 19 octobre 2004
      Salut, je m’interresse a la folie d’Emma dans ce somptueux roman, si qqun est dans la capacité de m’aider.Je vous remercie d’avance. Chap
      Répondre à ce message
      • > Madame Bovary 5 novembre 2007

        Ce roman est tout simplement magnifique, captivant, je ne me suis JAMAIS ennuyée pendant la lecture. L’écriture est superbe, il ne se passe pas grand chose dans le livre, mais cependant, j’ai suivi les amours d’Emma comme dans un film à suspense. Rien à redire... :]

        Bye.


        Répondre à ce message
  • > Madame Bovary  2 septembre 2004
    j’ai débuté le roman et j’adore ce style flaubertien.Certains passageq sont toutefois difficiles à lire ;les descriptions des accoutrements,cela est du au vocabulaire surement plus usité dans les romans actuels. Toutefois cela permet de se replonger dans le dictionnaire a la recherche d’un ancien francais. J’essaie de zapper sur cet aspect des choses pour ne m’intéresser essentiellement aux pouvoirs magiques des métaphores del’auteur en particulier celles concernant les sentiments qu’eprouvent Emma Bovary et l’ aspect ironique du roman se moquant des moeurs de la bourgeoisie de province est aussi un mets de choix.
    Répondre à ce message
    • > Madame Bovary 16 août 2007, par Fabienne
      Il existe une edition qui donne beaucoup d’explications sur le vocabulaire que nous n’utilisons plus : c’est en Classique de Poche (numero 713). L’explication des mots se trouve en bas de page ce qui est aussi tres pratique .
      Répondre à ce message
  • > Madame Bovary  17 avril 2004, par bastet

    je suis totalement d’accord avec toi, féline, à propos du suicide d’Emma. La chappe de morosité, d’ennui, de solitude qui s’est abattue sur elle, le milieu étriqué auquel elle espérait échapper, le couvercle de médiocrité qui l’attend, ont eu raison d’elle.

    L’amour n’a plus rien à faire dans tout cela désormais, surtout après le désenchantement d’avoir constaté que la vie réelle et celle des livres sont deux entités bien différentes.

    Il n’est pas surprenant que les héroïnes du dix-neuvième siècle aient eu de telles réactions ; leurs vies étaient si enfermées parfois, il fallait être une George Sand pour avoir le courage ou simplement la force de secouer tout cela.


    Répondre à ce message
  • > Madame Bovary Réponse  22 mars 2004, par G
    Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de cette critique. Je viens moi meme de finir le roman en 8 jours et suis contente d’etre arrivée à bout de ce classique. Emma se suicide bien par desepoir de ne pouvoir payer ses dettes. Ses deceptions amoureuses n’ont rien à voir.
    Répondre à ce message
    • > Madame Bovary Réponse 22 avril 2004
      je suis entièrement daccord avec vous car moi j’ai lus ce livre et j’ai trouvé que vers la deuxième partie de livre,celui ci était ennuyant.je pense aussi que Flaubert aurait pu trouver une autre fin plus agréable pour la mort d’Emma car je pense sincèrement que flaubert était a court d’idée mais bon...
      Répondre à ce message
      • > La mort par l’arsenic 26 avril 2004
        Je ne suis pas du tout d’accord avec toi sur ce dernier point car quelle autre fin Flaubert aurait-il pû inventer, après la totale confusion qui règne dans l’esprit d’Emma Bovary. J’étudie en ce moment cette oeuvre, et à propos du passage concernant sa mort, je pense que madame Bovary après tant de déceptions, d’illusions et de souffrances, n’avait rien d’autre à attendre de sa vie. Et si ce n’est qu’elle n’avait pas prévu une fin aussi longue et douloureuse c’est exactement ainsi qu’elle devait finir c’est-à-dire abréger sa vie au plus vite.
        Répondre à ce message
        • > La mort par l’arsenic 29 septembre 2004
          moi je trouve que c’est bien qu’elle meurt car elle n’avait qu’a restait fidèle a son mari , comme lui c’est efforcé de le faire , et aussi d’être un peu plus sympas avec lui .
          Répondre à ce message
          • > La mort par l’arsenic 2 octobre 2004
            excellente et tres primaire reaction .. lol... ben t’as bien raison, elle n a eue que ce qu elle meritait. et que ca serve de lecon a toutes ces jolies filles d’aujourdhui et demain qui nous détruise la santé et nous ruine la vie , on ne sait pas pourquoi. ce roman devrait etre obligatoirement servir de breviaire a toutes les femmes des l age de 16 ans.non ?
            Répondre à ce message
            • > La mort par l’arsenic 9 octobre 2004, par bastet
              oui, et d’ailleurs toutes les femmes devraient être voilées et ne pas sortir de chez elles, sauf accompagnées d’un chaperon .......LOL
              Répondre à ce message
              • > La mort par l’arsenic 13 novembre 2004
                moi je ne suis pas du tout d’accord avec vous...j’ai été très touchée par la mort d’emma.j’ai trouvé qu’elle était plutôt à plaindre...le problème n’est pas qu’elle ne soit pas restée fidèle à son mari mais qu’elle n’ait jamais trouvé l’amour...en plus c’est facile de critiquer mais ça peut arriver à tout le monde de se tromper...de nos jours tout le monde divorce, à l’époque impossible...
                Répondre à ce message
              • > La mort par l’arsenic 16 février 2005, par clem
                Alors là, je dis : CHAPEAU ! Comment quelqu’un aux idées aussi restreintes que vous peut-il s’interresser a ce site ? Vous devriez respecter ceux qui aiment la littérature et aller faire vos commentaires regressistes ailleurs.
                Répondre à ce message
                • > La mort par l’arsenic 7 juin 2008
                  tout à fait d’accord avec toi clem !! non seulement ils ne savent pas écrire mais en plus ils font semblant de s’intéresser à des choses qui les dépassent !! laissez parler les VRAIS littéraires qui eux, au moins, y comprennent quelque chose !!! Merci les gens qui ne pigent rien de ne pas donner de commentaires honteux qui prouvent votre analphabétisme en matière littéraire !
                  Répondre à ce message
          • > La mort par l’arsenic (ou plutôt par l’ortographe !) 16 février 2005, par clem
            c’est bientôt moi qui vais me tuer en lisant ces commentaires qui n’en sont pas vraiment !ne vous a-t-on jamais appris a justifier votre propos correctement ?de plus, vous ne deviez pas être très brillant(e) en cours de français : qui donc vous a appris à ortographier de la sorte ?? C’est la mort de l’art ! C’est honteux de trouver sur un site d’analyse littéraire-même s’il est ouvert à tous-une telle façon d’écrire. Ne préférez-vous donc pas les jeux vidéo ?
            Répondre à ce message
            • > La mort par l’arsenic (ou plutôt par l’ortographe !) 16 février 2005, par bastet

              vous êtes dur(e ?) ! c’est vrai que le manque d’orthographe donne envie de se tirer une balle dans la tête, mais qui écrirait alors des critiques aussi intéressantes et constructives, suscitant des commentaires idoines ?

              et puis, même si les commentaires sont du régistre de la starac’, je pense qu’il reste préférable de fréquenter des sites littéraires que les jeux video ... quoique... bon courage, vous n’êtes pas au bout de vos peines, moi ça fait un certain temps que j’ai pris de la hauteur vis-à-vis de tout cela et heureusement pour mon amour de l’orthographe et de la syntaxe.

              je vous conseille les commentaires aux critiques des bouquins de J.K. Rowling (Harry Potter) ou Marc Levy, c’est encore pire que la starac’ !....LOL


              Répondre à ce message
              • Vive Harry Potter 6 janvier 2008, par maxou
                Si Harry Potter est pire que la star ac, peux tu m’expliquer pourquoi J.K Rowling a vendu en 48h 1 000 000 d’exemplaire d’Harry Potter et les reliques de la mort rien qu’en France ? Et quant à Marc Levy, à tu deja pris la peine de lire "Et si c’était vrai ?" ?
                Répondre à ce message
                • Réponse 13 janvier 2008

                  (désolé, mon orthographe n’ets pas superbe non plus... :S)

                  Avant de partir comme ca, li ce qu’il (ou elle) a écris, elle n’a pas critiqué harry Potter mais les personnes qui ont poster des commentaires ! Relis avant de partir comme ca...


                  Répondre à ce message
                  • la satire de la bourgeoisie de province 22 février 2008
                    salut j’ai lu ce livre et je ne comprends pas vraiment en quoi l’auteur fait la satire de la bourgeoisie de province.
                    Répondre à ce message
            • > La mort par l’arsenic (ou plutôt par l’ortographe !) 7 juin 2008
              toi aussi tu trouves ça honteux !! enfin quelqu’un qui sait écrire !! les cours de français ils feraient mieux de les sécher parce que vu le niveau je ne voudrais pas voir les commentaires des profs et leurs notes !!! Un jour peut être que les fautes d’ortographe n’existeront plus et là alors je crierais MIRACLE !!!
              Répondre à ce message
              • > La mort par l’arsenic (ou plutôt par l’ortographe !) 14 décembre 2008, par alex
                héhéé, ça m’a toujours fait rire les gens qui critiquent et qui se trompent.. je veux pas dire de bêtises mais il me semble que "je crierais" est un futur dans votre phrase, non ? je crierai du coup je pense.. enfin, moi j’dis ça en passant..
                Répondre à ce message
          • > La mort par l’arsenic 7 juin 2008
            eh !! vous ne pourriez pas parler ou plutôt écrire convenablement ce n’est pas une vie d’écrire aussi laborieusement avec une faute à tous les mots !!! surtout des fautes de conjugaison où vous confondez le -er et le -é !! c’est grave là !! alors commencez par apprendre à écrire avant de parler à tord et à travers sur une oeuvre LITTERAIRE qui, elle, a été écrite sans faute d’orthographe !! merci
            Répondre à ce message
          • > La mort par l’arsenic 7 juin 2008
            apprend à écrire au lieu de porter des jugements sur les autres !!! ta maman t’a jamais dit : "regarde toi avant de parler" ? Quand on est irréprochable sur un point on peut faire des commentaires or, là, c’est très loin d’être ton cas !! révise ta copie !!
            Répondre à ce message
      • > Madame Bovary Réponse 7 juin 2008
        tu savais que le mot ennuyant n’existait pas ? on dit ennuyeux !! (ce qui est, soit dit au passage, FAUX !) apprenez à écrire ou n’ecrivez plus !! c’est au CP qu’on apprend ça !!
        Répondre à ce message
        • > Madame Bovary Réponse 14 décembre 2008, par alex
          euh, juste au passage, comme ça, pour répondre à quelqu’un d’énervé et qui plus est, qui a tort.. ennuyant existe, c’est tout simplement le participe présent d’ennuyer.. enfin, moi j’dis ça, j’dis rien..
          Répondre à ce message