Leviathan de Paul Auster

Leviathan

Le mercredi 31 juillet 2002 par Dadoo

Un romancier raconte sa vie et celle, tragique, de son meilleur ami... On navigue dans la vie New-Yorkaise en suivant cette histoire d’amitié pleine de réflexions sur la vie en général. Le ton du récit et sa construction sont très agréables alors que la mise en abime de roman n’est pas toujours très simple à suivre...

Le personnage principal a en effet décidé d’écrire un livre racontant la vie de son ami qui vient de se tuer en explosant avec la bombe artisanale qu’il fabriquait. Il doit finir son livre avant que la police ne revienne le voir avec des éléments plus concrèts.

Son ami est un être brillant et intelligent qui après avoir refusé d’aller au VietNam et s’être retrouvé en prison s’est lancé avec un certain succès dans la littérature. Cependant des événements vont changer sa vie et le pousser à passer à l’action en s’en prenant aux multiples répliques de la Statue de la Liberté.

Ce roman raconte la vie d’intellectuels dans l’Amérique de Reagan. L’ami du héros se retrouve dans la peau d’un terroriste et il est assez intéressant de relire ce roman dans le contexte actuel (qui par plusieurs aspects rappelle l’époque Reagan).

Cependant l’intérêt majeur du livre n’est pas dans cette discussion philosphique mais dans l’histoire racontée, les personnages qui possèdent une vraie épaisseur, et le ton très juste de Paul Auster...

Pour en savoir plus :
Un dossier Paul Auster chez Actes-Sud