Les yeux baissés de Tahar Ben Jelloun

Les yeux baissés

Le jeudi 3 octobre 2002 par catherinem

 Une histoire d’émigration comme il y en a eu tant, vue par les yeux d’une fillette qui ne comprend tout d’abord pas en quoi cela est indispensable, puis d’une adolescente qui ne trouve plus d’intérêt à son village marocain d’origine et qui veut faire partie intégrante de la société française, puis d’une adulte qui retrouve ses racines marocaines.

"Les yeux baissés", c’est aussi l’apprentissage du rejet et de la différence des cultures, et la naissance d’une dualité inévitable, d’un déchirement entre l’amour du pays originel qu’il a fallu quitter et le rejet de ce même pays qui n’a pas su ou pu offrir les mêmes possibilités d’évolution que la terre d’accueil.

Un bon roman.