Les mères (trop) affectueuses de Gianni Monduzzi

Manuale per difendersi dalla mamma

Les mères (trop) affectueuses

Le mardi 21 septembre 2004 par Sheherazade

On peut se libérer de tout, paraît-il, SAUF de sa mère ! En tout cas, ce petit livre libère une fameuse quantité de rires et quelques grincements de dents. Effectivement, rires, sourires mais grimaces lorsque l’auteur touche à un point sensible dans son analyse des relations mères/fils (et filles).

Abordant toutes les situations parfois tendues entre les mères et leur progéniture - même adulte - l’auteur en fait une analyse pleine d’auto-dérision très libératrice.

Cela va du "Range ta chambre" à "Qui est cette greluche" en passant par "Tu ne te nourris pas correctement, en tout cas pas assez !", sans oublier le classique "Mais pourquoi tu ne téléphones jamais ?".

On ne se libérera peut-être jamais de sa mère mais en tout cas, grâce à ce petit livre, ce sera dans la joie et la bonne humeur si on lit le manuel attentivement. Selon l’auteur, ses conseils sont un ouvrage de libération réciproque et d’aide aux fils autant qu’à leurs mères, pour tenter à l’avenir de ne pas commettre les mêmes erreurs (dans ce domaine on peut aussi éventuellement utiliser la pilule - ce conseil vient évidemment de la part d’une mère d’ados, la libération de l’une et des autres n’est pas encore en vue...)