Les fourmis de Bernard Werber

Les fourmis

Le dimanche 23 mars 2003 par nooss

Ce livre est devenu en très peu de temps un best seller. On le comprend aisement dès les premiers chapitres ; en fait, le lecteur est amené à suivre 2 histoires : l’une est centrée sur les pérégrinations d’une fourmi ; l’autre, sur un sous-sol dans une vieille maison d’où personne ne ressort !!

Werber passe d’un des 2 sujets à l’autre avec une facilité assez déconcertante. Il le fait, de surcroit, aux bons moments ce qui permet de ne jamais perdre le fil de l’histoire et de rebondir sans cesse d’une intrigue à l’autre.

(Ce roman à de plus le mérite de nous instruire sur ces insectes hyménoptères)

Je le conseille à tout le monde ...


  • > Les fourmis  9 janvier 2005, par Doud
    Je ne comprends pas l’engouement que suscite cette saga des fourmis : j’ai trouvé ce livre très très ennuyeux : les histoires se recoupent mal et sont tirées par les cheveux. On est transbahuté d’une scène à l’autre continuellement ce qui a le seul mérite de ne pas nous endormir. La description de la vie d’une fourmillière vaut tout de même à peu près le coup. Une chose reste certaine, ce n’est pas le chef d’oeuvre du siècle : Bernard Werber n’a pas réussi à donner un quelconque style à son récit. Un livre à lire sur le bord de la piscine dans l’espoir qu’il tombe dans l’eau.
    Répondre à ce message
  • > Les fourmis  20 avril 2004

    Dans mon école on nous oblige à lire des romans de grands écrivais comme Victor Hugo. Mais en voyant ce livre, c’était bizzare, mais je l’est commencé et là, je ne pouvais pas m’en détaché, tellement qu’il était intéressant... C’est pourquoi quand notre professeur de français nous a demandés d’argumenter le livre de notre choix afin que tout le monde se presse à la première librairie pour acheter le livre argumenté,j’ai choisi le livre :"Les Fourmis".

    Je le recommande a tous.


    Répondre à ce message
  • > Les fourmis  11 février 2004
    je suis en train de dévorer ce livre !!!!bernard werber nous fait découvrir un monde totalement différent dans lequel je suis à mon aise.Ca me fait vraiment réfléchir sur la psychologie des animaux,en particulier des insectes,on a trop tendance à sous-estimer ces petites bêtes !pourquoi le terme de conscience n’est-il attribué qu’à l’espèce humaine ?Même si ce livre est une fiction,il est intéressant dans le sens où il remet en question la position de l’Homme ,qui n’est pas tout à fait celle qu’on pourrait croire...
    Répondre à ce message
    • > Les fourmis 29 mai 2004
      doùùage qu’il y ai cette ensiclopedi univercelle du savoir
      Répondre à ce message