Les fils du vent de Robert Charles Wilson

Les fils du vent

Le jeudi 13 octobre 2005 par Mario_Heimburger

Sur un thème proche des princes d’ambre de Zelazny, Wilson dresse ici un portrait d’une famille américaine moyenne, en prise avec l’étrange pouvoir - héréditaire - de pouvoir passer d’un monde à l’autre pour peu que l’on puisse l’imaginer.

Une mère et son fils partent à la recherche de leur passé, cherchant à comprendre d’où vient ce curieux pouvoir tabou qui a occasionné de nombreuses corrections dans la demeure familiale où un grand-père cherchait à faire oublier cette « maudite » capacité. Car quand on l’utilise, un homme en gris vient rapidement courser les détenteurs de ce don. Pourquoi ? Personne ne le sait.

Or, dans leur fuite vers le passé, mais aussi vers l’avenir pour échapper à l’homme en gris, ils découvriront bientôt que leur famille est au centre d’une vaste opération dont ils ne maîtriseront jamais tous les aspects...

Et que des gens sont prêts à tout pour les retrouver, et les ramener ou les tuer ! Il leur faudra reconquérir le sens de la famille, mais aussi apprendre à utiliser leur pouvoir pour se sortir de cette situation.

Wilson dresse un roman familial agréable et aventuresque. Si on est parfois un peu interloqué par un certain idéal américain, on oublie vite cet aspect pour se recentrer sur l’intrigue et les personnages. Le roman est bien écrit, se lit vite et ne contient pas trop de temps morts. Un récit intéressant, car même si l’idée de base semble déjà connue, elle est traitée de façon presque psychologique.