Les eaux dormantes de Boileau Narcejac

Les eaux dormantes

Le mercredi 18 décembre 2002 par catherinem

Denis, médecin sans frontière, est atteint d’amibiase et se fait rapatrier d’urgence en France, où il compte rejoindre sa famille. Il découvre que son père a mystérieusement disparu, et qu’il ne s’agit pas simplement de la fugue amoureuse dont lui parle son père dans sa dernière lettre.

Entouré d’une tante et d’une mère bien silencieuses, et d’une sœur définitivement restée dans l’enfance, il cherche, seul, la clé de ce mystère. Sa liaison avec la belle Ingrid sa voisine ne fera que lui compliquer la vie. Surtout quand il découvre qu’elle aussi a disparu comme par enchantement. Et finalement, quand il découvre l’horrible vérité, il se rend compte que peut être aurait-il été mieux de ne rien savoir...

Un roman de Boileau-narcejac un peu décevant, et la rédaction sous forme de confession n’apporte pas grand chose de plus.