Les Pigeons de Notre-Dame de Patrick Virelles

Les Pigeons de Notre-Dame

Le vendredi 14 mai 2004 par Sheherazade

Un petit livre déroutant et attachant, semblant n’avoir ni queue ni tête, plein de vivacité et d’humour. Dès qu’on a saisi le style de l’auteur, le courant passe formidablement bien.

Tout comme dans "Jules et Jim", il s’agit d’une histoire d’amour et d’amitié entre 3 personnages, tous trois voleurs à la tire et très différents.

Sugar, le Québecquois ; Fred, le parisien (plus parigot qu’un piaf, comme il se définit lui-même) et surtout la rigolote et déjantée Pouchenelle, ex-danseuse du ventre reconvertie dans la fauche et dont le rêve obsessionnel est d’avoir un bébé. Elle pratique, en plus, le "marollien", dialecte bruxellois (cher à mon coeur étant moi-même un "titi bruxellois"). Ces trois amateurs de "pigeons" (ceux que nos voleurs plument allègrement) officient dans le quartier de Notre-Dame.

Patrick Virelles aime les situations un peu bizarres et les personnages excentriques. Il a eu personnellement un parcours un peu particulier : conducteur de pousse-pousse, vendeur de fleurs à la sauvette, directeur d’un musée de figurines artistiques, etc. Rien de surprenant, dès lors, que cette tendresse pour des personnages "pas comme tout le monde".