Le vicomte pourfendu de Italo Calvino

Le vicomte pourfendu

Le mardi 11 février 2003 par Dadoo

A la suite de la réception inopiné d’un boulet infidèle, le vicomte Médard de Terralba se retrouve coupé en deux. Des médecins opiniatres parviennent à le sauver et le voilà de retour sur ses terres. Malheureusement ils ont sauvé la mauvaise moitié !

Dans ce monde un peu burlesque, la moitié de vicomte va provoquer bien des ennuis... il cherche à faire souffrir autant que lui souffre dans sa chair.

Quand l’autre moitié débarque, la bonne cette fois-ci on se dit qu’on va assister à superbe combat entre le bien et le mal... Que nenni, trop de bonté est sans doute aussi insupportable que trop de cruauté.

Italo Calvino commence avec ce roman sa trilogie des ancêtres. Il nous amène dans un monde étrange, vu par les yeux d’un jeune garçon, le neveu du vicomte. Le ton est toujours très poétique mais le discours semble moins bien porter que dans Marcovaldo qui semblait plus abouti...


  • Le vicomte pourfendu  27 avril 2011, par matte96

    bonjour j’ai un contrôle de lecture demain pouvez vous m’aider a répondre a ses questions ? merci

    1 : Quel est le point de vue adopté dans le récit ? Justifiez.

    2 : Dans la phrase "Il sentait le sang de cette guerre cruelle répandu sur la terre en milliers de ruisseaux affluer jusqu’à lui et s’en laissant lécher sans ressentir d’acharnement, ni de pitier" qu’est ce qui montre la duralité humaine, celle qui sera développé dans la suite du texte ; en quoi justifie t-elle un peu les idéés des deux moitiés du Vicomte ?

    3 : Quel est la manie de la première moitié du Vicomte qui est revenue ? Pourquoi commet il ces actes ?

    4 : Quel est le premier méfait du Vicomte ?

    5 : Comment se nomme la nourrice du Vicomte ? Que fait elle ? Quel est son sort ?

    6 : Qu’est ce qui annonce à la mauvaise moitié du Vicomte et au médecin que la deuxième moitier est en chemin ?

    7 : À votre avis, quelle est l’opinion de l’auteur au sujet du progret, représenté par Maitre Pierre clou ? Justifiez.

    8 : Citez un personnage essentiel pour le dénoument de l’histoire et expliquez votre choix.

    9 : Qu’est ce qui sauve, finalement le vicomte ? Expliquez votre réponse ?


    Répondre à ce message