Le journal de mon père de Jirô Taniguchi

Une variation sur le thème du rapport père-fils

Le journal de mon père

Le jeudi 12 août 2004 par Dadoo

Suite au décès de son père, Yoichi Yamashita décide de revenir pour la première fois depuis très longtemps dans son village natal. La veillée funèbre est l’occasion pour lui d’évoquer la figure paternelle avec les amis et la famille. Il se rend alors compte à quel point l’image d’un père absent et insensible qu’il s’était construit était fausse.

Jirô Taniguchi utilise dans cet album deux ressorts déjà largement utilisés dans Quartier Lointain : la figure du père et le flash back dans les années 60 quand le Japon se recontruisait selon les règles qui ont fait son succès.

Sans doute aussi réussi que Quartier Lointain, Le journal de mon père laisse pourtant une certaine déception à sa lecture, on a en effet l’impression de relire presque la même histoire dont seules les péripéties seraient différentes.


  • > Le journal de mon père  4 novembre 2004, par Arwen

    Une oeuvre une fois de plus touchante, et très agréable à lire. On retrouve cette sensation d’apaisement de calme dans cette narration.

    Le scénario est très bien construit. On comprend comment cet adolescent à pu partir et ne jamais plus revenir, et ce père qui n’aspire que le bonheur de son fils mais en silence. J’ai beaucoup aimé cette oeuvre, pour ma part j’ai préféré Quartier Lointain peut être par ce que ça relevait plus du fantastique (il remonte le temps), mais se sont deux oeuvres à découvrire, malgré ma petite déception pour le journal de mon père. Le dessin est magnifique il y a beaucoup de détails, c’est fort soigné et très précis.

    Arwen


    Répondre à ce message