Le grand dadais de Bertrand Poirot Delpech

Le grand dadais

Le jeudi 19 décembre 2002 par catherinem

Alors qu’il aurait pu vivre une vie d’amour avec Emmanuelle, très éprise de lui, Alain, qui mérite bien son surnom de grand dadais, préfère s’amouracher d’une stripteaseuse, Patricia, rencontrée pour la première fois sur une couverture d’un magazine, et la séduire.

Vacances sur la côte d’azur : Patricia et Alain se donnent en spectacle, ravis des regards rivés sur leurs tenues extravagantes et des jalousies suscitées...jusqu’au jour où Emmanuelle, devenue une belle femme, leur vole la vedette...Alain réalise son erreur et fuit sur Paris. La vie reprend son cours jusqu’à l’accident stupide qui conduira Alain en prison, mais bon, ses capacités réactionnelles étant très faible, c’est une situation qui ne lui posera pas de grands problèmes...

Qu’il est énervant mon dieu ce personnage !! Même si le roman ne laisse pas une trace impérissable, c’est facile à lire et pas désagréable.