Le fils du dieu de l’orage de Arto Paasilinna

Le fils du dieu de l’orage

Le mardi 11 mars 2003 par catherinem

Les dieux finnois sont dépités de constater que leur peuple s’est détourné de leurs anciennes croyances au profit du christiannisme voire de l’athéisme, sans savoir ce qui est pire pour eux. Ils décident donc d’envoyer sur terre un émissaire, Rutja, le fils du dieu de l’orage.

Celui ci, ayant une apparence trop effrayante pour les terriens, échange son enveloppe corporelle avec celle d’un paysan qui a foi dans les anciens dieux et se prête donc volontiers à cette délicate opération.

Comment alors convertir le peuple finnois ? Délicate question, surtout que la première approche prouve que les anciens dieux ne font même pratiquement plus partie des souvenirs populaires...

Rutja arrive néanmoins à réunir quelques disciples, et décide, suivant l’exemple de Jésus Christ, de réaliser des miracles. Il ouvre donc dans la maison du paysan dont il usurpe l’apparence une clinique, dans laquelle les fous de la Finlande entière sont miraculeusement et définitivement guéris grâce à la fulguration, méthode utilisant la foudre envoyée par son divin père depuis les cieux...

Comme les autres romans de Paasilinna que j’ai lu auparavant, celui là est délirant et charmeur, loufoque et amusant, et pourtant il porte à réfléchir...A mon prochain passage à la FNAC ou ailleurs, j’achète tous ses romans !