Le Temps des Carbec de Bernard Simiot

Le Temps des Carbec

Le mardi 3 juillet 2001 par Dadoo

La suite de Ces Messieurs de Saint Malo de Bernard Simiot continue l’histoire de la famille Carbec en passant à la génération des enfants.

La dynastie Carbec est bien installée dans son hôtel de Saint-Malo. Le monde change : Louis XIV est mort et la régence s’installe.

La France fait la paix avec ses voisins et les corsaires malouins deviennent de simples marchands.

Tout au long du roman Simiot nous décrit cette période très précisément : le système de Law, la conquète des Indes (avec Dupleix), le commerce triangulaire et l’émergence de Nantes comme premier port du royaume.

Cette période c’est le temps des Carbec : un fils grand armateur, un autre soldat du Roi, un autre diplomate et enfin la fille annoblie.

Ce deuxième tome est assez réussi. On n’a certes pas le plaisir de la découverte du premier tome mais la lecture en reste très agréable.
On prend beaucoup de plaisir à étudier cette période méconnue de l’Histoire de France (la Régence est une période calme après le grand siècle de Louis XIV). C’est une période de très grande modernisation : les éléments se mettent en place pour préparer le Siècle des Lumières et la Révolution Industrielle.


  • Re : Le Temps des Carbec - Bernard Simiot  6 août 2002
    il existe deux autres livres qui font "suites" au temps des carbec et à rendez vous à la malouinières ce sont "CARBEC MON EMPEREUR ET CARBEC L’AMERICAIN" le premier a été écrit par bernard simiot le second par son fils.
    Dans Carbec l’américain on trouve une anomalie que je considère comme importante (faut tout relativiser bien sûr).
    A l’occasion d’une cérémonie commémorative de la mort de Napoléon on indique que sur le cercueil a été déposé "un aigle déployé". Il y a là deux fautes : il s’agit d’une aigle et non d’un aigle et il est éployé non déployé. Cette anomalie monte que le fils simiot n’a pas la documentation de son père.
    Répondre à ce message
    • Re : Le Temps des Carbec - Bernard Simiot 30 août 2002
      Et surtout pas tout à fait l’inspiration. Il a repris le travail de son père au milieu de "Carbec mon empereur", et ça se sent. Le roman donne l’impression de ne plus savoir où il va.
      Répondre à ce message
    • Re : Le Temps des Carbec - Bernard Simiot 6 janvier 2003
      la phrase incriminée est : " ....surmonté d’une urne sur laquelle un aigle déploie ses ailes."
      Votre lecteur fait erreur.Une aigle,impériale ou romaine,est une enseigne,c’est à dire un signe de ralliement.Elle se compose d’une pique surmontée d’un emblème,en l’occurrence un aigle.Quant au verbe éployer il n’est guère usité si ce n’est en matière héraldique.Ecrire " sur laquelle une aigle éploie ses ailes" eût été impropre et prétentieux,le comble du ridicule.
      Répondre à ce message
  • Re : Le Temps des Carbec - Bernard Simiot  19 avril 2002
    Qu’ajouter qu’il existe une suite : rensez vous à ma malouinière et qu’on pêu regretter que l’auteur n’ai pas traité la période de la révolution
    Répondre à ce message
    • Re : Le Temps des Carbec - Bernard Simiot 9 août 2002
      Je cherche en vain ce livre, quelqu’un peut-il m’aider ?
      Répondre à ce message
      • Re : Le Temps des Carbec - Bernard Simiot 9 janvier 2003
        Je possède le Temps des Carbec de Bernard SIMIOT en double exemplaire.
        Vous pouvez me contacter sur la messagerie suivante :
        cjcbertrand@msn.com
        Répondre à ce message