Le Sabotage amoureux de Amélie Nothomb

Le Sabotage amoureux

Le dimanche 29 juin 2003 par Dadoo

A quatre ans, Amélie suit son diplomate de père et quitte le Japon pour Pékin au coeur de la Chine communiste et ancestrale. Regroupé en ghettos les enfants étrangers s’occupent en jouant à la guerre. Pour eux l’armistice de 1945 est nul et non avenu et il s’agit de faire payer aux Allemands (fussent ils de l’Est).

Dans ce contexte Amélie va découvrir l’Amour à 7 ans pour Elena, belle italienne supérieure et éthérée. A ce moment elle découvre aussi qu’elle n’est pas le centre du Monde mais que c’est bien autour d’Elena que le Soleil tourne.

Dans ce court roman Amélie Nothomb nous refait le coup du récit autobiographique d’enfant truffé de réflexions amusantes sur la vision du monde qu’elle a à sept ans.

La description du monde des enfants expatriés est particulièrement réussie entre violence, tendresse et naïveté.

Le Sabotage amoureux n’est sans doute pas son meilleur roman mais il reste très agréable à lire...

Quatrième de couverture

Saviez-vous qu’un pays communiste, c’est un pays où il y a des ventilateurs ? Que de 1972 à 1975, une guerre mondiale a fait rage dans la cité-ghetto de San Li Tun, à Pékin ? Qu’un vélo est en réalité un cheval ? Que passé la puberté, tout le reste n’est qu’un épilogue ? Vous l’apprendrez et bien d’autres choses encore dans ce roman inclassable, épique et drôle, fantastique et tragique, qui nous conte aussi une histoire d’amour authentique, absolu, celui qui peut naître dans un coeur de sept ans. Un sabotage amoureux : sabotage, comme sous les sabots d’un cheval qui est un vélo... Avec ce roman, son deuxième livre, Amélie Nothomb s’est imposée comme un des noms les plus prometteurs de la jeune génération littéraire.


  • Le Sabotage amoureux  21 mars 2009, par floflo
    Bonjour, je suis collégien et mon professeur de francais m’a demandé de trouve la these defendu et trois argument Merci beaucoup
    Répondre à ce message
  • Le Sabotage amoureux  17 novembre 2007, par zazou7
    Je n’ai que 14 ans et j’ai pû me permettre de lire ce livre pour mon cours de Français !! Je ne l’ai pas trouvé extraordinaire , car pour se mettre entièrement dans le personnage cela est dur à cause de la confusion des paroles d’adulte avec la vision d’un jeune enfant âgé de 7 ans ! L’idée générale était bonne ; raconter la vision d’un enfant était trés ingénieux mais écrire de cette façon si spontanée avec des paroles rapportés d’un adulte on a du mal à accrocher mais je l’ai lu jusqu’à la fin !
    Répondre à ce message
  • > Le Sabotage amoureux  9 octobre 2004, par tomatis
    bonjour, je suis en 4° et j’ai lu ce livre pour mouans sartoux. c’est un livre complexe niveau du vocabulaire mais enrichissant !! il y a des passages amusants comme le vélo qui pour l’auteur est un cheval... c’est le premier livre que j’ai lu de cette écrivain et ce n’est pas le dernier à mon avis car il nous apprend plein de choses !! gros bisous de daphné tomatis.
    Répondre à ce message
    • > Le Sabotage amoureux 30 avril 2005, par hebus_333

      Bonjour, voilà j’ai un petit problème : Je dois faire une fiche de lecture sur l’oeuvre d’ Amélie Nothomb Le sabotage amoureux et les critères de ma professeur de français sont assez bizare.En effet elle nous a donné une feuille ou il y a les consignes à suivre pour faire cette fiche et le petit problème c’est que je n’arrive pas à répondre très bien à ces critères que je vais vous exposer.

      -Analyser le pacte autobiographique (auteur = narrateur = personnage) Le pacte est-il présent dans le titre de l’oeuvre, l’introduction ou dans le cours de l’oeuvre ? Quels engagements prend l’autobiographe avec lui-même et avec son lecteur ? Fonde-t-il son pacte sur la sincérité ou sur d’autres valeurs ?

      -Composition de l’oeuvre Quelle partie d’une existence est-elle évoquée : est-ce l’enfance ou toute une vie ?Y a-t-il des ellipses ?

      -Psychologie et vision de la société Quels aspects de la personnalité de l’auteur sont privilégiés ?Y a-t-il des révélations, des aveux ? La peinture sociale occupe-t-elle une place importante ?

      -Portée de l’oeuvre Quel intérêt le lecteur peut-il trouver à cette autobiographie ?

      Voici les principales questions auxquelles je n’ai pas su répondre.Pouriez-vous m’aider ?Merci d’avance et à très bientôt je l’espère.


      Répondre à ce message
      • > Le Sabotage amoureux 27 janvier 2008, par Melu
        salut, salut, jai aussi a faire une fiche de lecture sur ce livre -sabotage amoureux-, pourriez vous maider ? je cherche les trois theme principax de lhistoire, ainsi qu’un passage signiicatif (peut etre un momenton le livre prend une autre tournure. voilà voila, merci davance
        Répondre à ce message
  • > Le Sabotage amoureux  30 juin 2003, par Dadoo

    C’est vrai que les avis sont assez tranchés sur Amélie Nothomb. Moi j’aime bien :-)

    Si il ne faut en lire qu’un je conseillerais plutôt Stupeur et Tremblements qui me parait plus vif et un tout petit peu moins vain...


    Répondre à ce message
  • > Le Sabotage amoureux  30 juin 2003, par Féline
    Sans nier l’indéniable qualité de l’oeuvre d’Améli Nothomb, je n’ai pas du tout accroché à ce livre, premier (et dernier) que je lis d’elle (j’ai peut-être pas choisi le meilleur mais c’était au moment de sa parution). Le style littéraire et l’histoire m’ont tous deux profondément ennuyés. Je pense que c’est un de ces auteurs qu’on aime ou qu’on aime pas, moi j’aime pas. Et je dois dire que je n’apprécie pas beaucoup l’écrivain en tant que femme non plus. Mais ça, c’est un autre débat !
    Répondre à ce message
    • > Le Sabotage amoureux 4 novembre 2003
      je ne suis pas du tout d’accord avec vous.Vous avez mauvais gout
      Répondre à ce message
      • > Le Sabotage amoureux 23 mars 2004, par bastet
        une personne n’a pas nécessairement "mauvais goût" parce qu’elle n’aime pas un livre ou un auteur. Elle a seulement des goûts différents des vôtres et c’est tant mieux comme cela, cela permet les dialogues, les échanges et surtout les lectures différentes. Où irions-nous si nous lisions tous la même chose, si nous étions toujours d’accord avec tout ? Cela n’empêche nullement la courtoisie et le respect réciproques.
        Répondre à ce message
    • > Le Sabotage amoureux 23 mars 2004, par bastet

      totalement d’accord avec toi, féline.

      Les 2 romans auquels j’ai accroché sont "Stupeur et Tremblements" et "La métaphysique..." qui était fort drôle.


      Répondre à ce message
      • > Le Sabotage amoureux 4 mai 2008, par strophantine
        Je pense qu’il ne faut pas s’arrêter à un livre pour juger un auteur ! Je trouve que vous avez l’esprit légèrement fermé. Le sabotage amoureux n’est pas le meilleur livre d’Amélie Nothomb, et j’aime vraiment cet auteur. Si vous voulez voir ce qu’elle a fait de mieux (à mon goût), tentez au moins de lire Hygiène de l’assassin et Cosmétique de l’ennemi. Et pourquoi pas Biographie de la faim. Mais s’arrêter à un jugement du style "J’aime pas, c’est nul" après 100 pages, je trouve ça puéril.
        Répondre à ce message