Le Procès-verbal de Jean-Marie Gustave Le Clézio

Le Procès-verbal

Le mardi 26 avril 2005 par bouquinovore

Premier roman de cet auteur dont je ne connais rien. Premier roman déstabilisant. Je ne saurais pas dire si j’ai aimé ou si j’ai détesté. Probablement les deux.

Adam Pollo est un homme mystérieux, peut-être soldat déserteur, peut-être fou évadé d’un hôpital psychiatrique. Le livre est entièrement centré sur lui, et l’écriture se veut identique au fil de ses pensées : chaotique, illogique, inquiétante...

Il n’y a pas de suspense, il n’y a pas d’actions haletantes. Il n’y a qu’un homme, seul avec sa folie.

"Le procès-verbal" est de ces livres dans lesquels il est difficile d’entrer, parce qu’ils rebutent, mais dont on ne sort pas indemne. Car en lisant ce livre, même le plus sain des hommes se demande si, au fond de lui, il ne ressemble pas à Adam Pollo...