Le Palais des Rêves de Ismail Kadaré

Le Palais des Rêves

Le jeudi 11 avril 2002 par Dadoo

Mark-Alem est le rejeton d’une grande famille d’origine Albanaise au service du Sultan. Sa famille décide de le placer dans une institution mystérieuse : Le Palais des Rêves. Conscient de l’importance des rèves, le Sultan a en effet décidé de collecter, trier, analyser et interpréter tous les songes de ses peuples. Cette tâche gigantesque est effectuée au Palais des Rêves.

Rentré comme un simple fonctionnaire, le héros va petit à petit faire corps avec l’institution kafkaienne et se détacher du monde réel. La "véracité" du monde exterieur perd de son évidence à mesure que tout semble plus gris et sombre. Cependant Mark-Alem fera l’expérience de l’influence de "son" administration sur le monde extérieur.

Le monde des fonctionnaires est très bien décrit par Kadaré, de même que l’aspect broyeur de l’administration. Il évoque aussi à l’occasion la position de l’Albanie, petite contrée dominée par un grand Empire (dans l’histoire les Turcs, en 1981 quand le livre sort, l’Empire Soviétique)...

Je trouve le livre moins brillant que Les Tambours de la Pluie mais le côté carcéral et déshumanisant rend l’ensemble assez intéressant.