Le Meilleur des mondes de Aldous Huxley

Le Meilleur des mondes

Le mardi 9 novembre 2004 par Arwen

Ecrit en 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour conditionner et contrôler les individus. La devise planétaire est "Communauté, Identité, Stabilité". Pour assurer cette devise les naissances sont assurées en flacons, les individus sont clonés et conditionnés à l’état de cellules.

Il existe une hiérarchisation. On destine les personnes à une fonction précise dans une catégorie sociale déterminée à l’avance. On y trouve les Alphas qui sont l’élite. Ce sont les plus intelligents. Ils sont capables de prendre des décisions seuls (mais ne sont tout de même pas indépendants). Les Bêtas, les Gammas, les Deltas et les Epsilons, eux sont destinés aux travaux pénibles. Dés qu’ils sont à l’état de foetus, ils sont conditionnés. Par exemple, on leur donne plus ou moins d’oxygène pour le développement de leurs cerveaux, dans ce sens les Alphas seront beaux et intelligents, tandis que les Epsilons seront laids et idiots. "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes" car ils acceptent et sont heureux ainsi. Leur conditionnement durant leur enfance est fort strict et intensif.

Bernard lui est un Alpha, mais il est moins beau que la moyenne et réagit différemment. Son programme génétique aurait échoué car il pense, refuse le soma quand il souffre, et remet en question la société de base. Il est jugé anormal. Lors d’un voyage à la réserve, il rencontre un Sauvage et sa mère (une mère quelle absurdité) qui va amener dans cette société si parfaite à titre d’expérience.

Un livre à vous faire froid dans le dos, surtout lorsqu’on pense qu’il n’a été écrit qu’en 1932. Je le conseille fortement.

Pocket (2002) - 284 pages - Aldous Huxley


  • Soma   27 novembre 2011, par antihuman
    D’autant plus crédible du fait du net et de la multiplication des sites à vocation "sociale" mais surtout de manipulation des esprits : dans Le meilleur des Mondes tout est prévu, étiquetté d’avance...excepté, comme par hasard, pour le protagoniste principal ! On ne respecte pas le copyright, les libertés individuelles sauf celles des riches, et le Soma est là pour remédier efficacement le cas échéant à toute sévère déception.
    Répondre à ce message
  • > Le Meilleur des mondes  28 mai 2005, par Lilitte
    j’ai lu ce livre en cours il est dur a commencé mais il est plutot facile à lire, la fin est plutot déconcertante
    Répondre à ce message