Le Maître des illusions de Donna Tartt

Un monde universitaire bien inquiétant

Le Maître des illusions

Le dimanche 21 mars 2004 par Dadoo

Richard a quitté avec bonheur le soleil de la Californie pour les neiges du Vermont où il est accepté à l’université. A Hampden il va rencontrer l’esthétisme de la côte Est au milieux d’étudiants sensibles et érudits. Petit à petit il va pourtant se rendre compte que certaines pratiques de ses condisciples ne sont pas innocentes.

Intrigué par le cours atypique de Grec donné par un professeur étrange, il s’y inscrit et se lie d’amitié avec ses étudiants. Il fait tout pour se faire accepter et cacher ses origines de pauvre étudiant boursier venu de la lointaine campagne californienne.

Transporté par un esthétisme douteux et par des références toutes nietzschéenne ses nouveaux amis s’adonnent à des jeux dangereux. Des tensions naissent petit à petit entre eux, faisant apparaître ces jeunes gens sous leur vrai jour.

A la fois thriller très réussi et quête initiatique, Le Maître des illusions est mené de main de maître par Donna Tartt, qui pour un premier roman s’impose comme une spécialiste du genre. La description de la vie étudiante est particulièrement réussie, sans doute parce que l’auteur à écrit ce livre alors qu’elle était à l’université. Le fait d’avoir été la condisciple de Bret Easton Ellis et d’avoir profité de ses conseils explique aussi sans doute la qualité du thriller.

A conseiller sans hésiter à tous ceux qui n’ont pas peur de plonger dans la noirceur...


  • > Le Maître des illusions  4 juin 2004, par filipe
    estce un récit d’aventure et d’amour ? est quesce que c’est que niestzéenne
    Répondre à ce message