Le Maître de Garamond de Anne Cuneo

Le Maître de Garamond

Le lundi 13 juin 2005 par bouquinovore

Voilà un très gros roman qui pourtant s’avale en une nuit. Roman historique comme sait si bien les concocter ce prodigeux écrivain, auteur notamment du "Trajet d’une rivière" et "Objets de splendeur", "Le Maître de Garamond" nous entraîne dans une Europe de la Renaissance, l’Europe des imprimeurs, ces gens qui ont inventé le livre, qui l’ont sauvé de l’oubli, qui l’ont porté jusqu’à nous, qui nous ont offert ce merveilleux cadeau...

Les imprimeurs faisaient tout : écrire, lire, éditer, imprimer, diffuser... Antoine Augereau était l’un d’eux. C’est son histoire qui nous est contée par son apprenti, le jeune Garamond.

Pas besoin d’être passionné d’imprimerie moyen-âgeuse pour aimer ce livre. Il suffit d’aimer l’Histoire, d’aimer les histoires, et de se laisser entraîner dans le tourbillon de ce XVIème siècle aussi sanglant que riche et témoin d’un progrès immense.

Antoine Augereau, génie du livre, était un grand homme. Mais comme toute personne qui essaie de faire avancer le monde, il a dû affronter la censure de l’Eglise. Longtemps, il s’est battu. Puis, il a arrêté. Lorsqu’il a eu fait son oeuvre, préparé l’avenir de son imprimerie, et du Livre en général, il a cédé. On l’a pendu le soir de Noël.